Aucune classe n’a pu avoir lieu au collège GMD Atchia de Port-Louis ce matin, les élèves poursuivant leur mouvement de protestation après l’annonce du transfert du recteur, Nadarajan Poinen. Selon le ministère de l’Éducation, celui-ci aurait été promu ailleurs. Pour les parents et la direction du collège, les élèves font grève car ils craignent que le nouveau recteur ne soit « trop sévère ».
Hier, les élèves du collège GMD Atchia de Port-Louis ont appris que leur recteur, Nadarajan Poinen, serait transféré dans un autre collège. Ne comprenant pas les raisons de ce transfert, elles sont toutes sorties de leur salle de classe pour exprimer leur mécontentement. « Nous ne voulons pas d’un autre recteur », hurlaient-elles alors que les enseignants avaient beaucoup de mal à gérer la situation. Aucun membre de l’administration n’avait souhaité faire de déclaration à la presse.
Les élèves ont continué leur mouvement de protestation aujourd’hui. Certains parents, excédés par la situation, se sont rendus sur place pour venir récupérer leurs filles. « Je ne comprends pas cette manifestation. Cela nuit à la réputation du collège. Je pense que ces filles sont motivées pour de mauvaises raisons. Ma fille m’a expliqué la situation et le but de la manifestation. Elle m’a aussi dit qu’elle était influencée par d’autres élèves de l’établissement », déclare un parent d’élève. D’autres attribuent cette grève à une « manipulation » de la part des enseignants. « Il faut au plus vite faire quelque chose, car cela va vite dégénérer », avance un autre parent en colère.
Pour un représentant de la PTA présent sur les lieux, ce mécontentement est compréhensible. « Il est normal que cela affecte les élèves, car cela s’est produit en milieu d’année et très brutalement. Je pense qu’il faut comprendre leur point de vue, mais il est aussi inacceptable de continuer à manifester pour cela. Nous allons parler aux élèves, les écouter et faire en sorte que la situation s’améliore. » Un représentant du ministère de l’Éducation compte rencontrer les meneuses de la manifestation pour leur donner plus d’explications sur ce transfert. « Si le recteur a été transféré, c’est avant tout parce qu’il a eu une promotion. Cela lui permettra de travailler plus près de chez lui. Nous avons bien évidemment pris en considération les doléances des étudiantes. Nous allons les rassurer : le changement de recteur n’aura pas d’impact sur les élèves. Et puis c’est comme ça, les recteurs sont tout le temps transférés. »
Selon la head-girl du collège, la manifestation ne prendra pas fin tant que leur recteur ne revient pas au collège. « Nous savons que M. Poinen n’avait pas envie de partir. Nous sommes bien conscientes qu’il est normal qu’il y ait des transferts de recteurs, mais pas en milieu d’année et sans raison. Nous voulons simplement que notre recteur puisse terminer son année avec nous. Puis, s’il faut changer de recteur, nous l’accepterons. Nous sommes très nombreuses à voir les choses de cette manière et nous ne céderons pas », a-t-elle déclaré au Mauricien.