La revanche du Maiden était autrefois une épreuve qui était très bien considérée. Elle devait cependant perdre de son intérêt au fil du temps et en prenant lecture de la carte de l’épreuve principale de samedi, on note d’emblée l’absence du lauréat du Ruban Bleu, Man To Man, mais aussi de son dauphin Bulsara. Les troisième et quatrième seront cependant présents et c’est quelque peu part tout l’intérêt de cette course. Si auparavant cette épreuve était disputée sur un parcours proche de la distance classique, tel n’est plus le cas maintenant. C’est sur 1850m que devront en découdre les engagés. À première vue, Vettel se pose comme le cheval à battre. Il aura toutefois à rendre du poids à tous ses adversaires et c’est la tâche qui l’attend.
On reste sous l’intime conviction que Vettel aurait dû imposer un tempo plus élevé dans le Maiden. Cela fait cependant partie du passé et les données ont nettement changé en ce qui concerne le parcours, mais aussi du fait que l’épreuve du jour est à handicap et non à poids d’âge. Pour Vettel qui retrouve Darryl Holland, il n’y pas d’autre solution que de se placer rapidement en tête de la course et imposer sa loi. Il porte toutefois 61 kg et pourrait être concurrencé dans la position tête et corde. Et là, on voit surtout le challenge venir de l’écurie Merven avec C Major qui a déjà assumé ce rôle en plusieurs occasions. Dans le cas présent, cet établissement dispose d’un autre représentant en Skippyjon Jones qui, s’il reste sur deux victoires d’affilée, monte en valeur cette fois.
Pendant que ce beau monde pourrait être à la lutte dans la partie initiale, il y en a un qui se contentera de voir les choses évoluer en sa faveur, tout en se campant sur ses positions. Il s’agit de Love Struck, auteur d’une bonne course dans le Maiden et qui devrait a priori être plus à son affaire sur ce parcours réduit. Il est placé à la corde au départ et n’aura qu’à suivre tranquillement dans son pas et profiter de toute lutte qui pourrait surgir dans la partie initiale.
L’écurie Merven comptera sur Skippyjon Jones pour monter au diapason et démontrer que son entourage a eu raison de lui faire confiance. On trouve cependant qu’il avait dû puiser dans ses réserves pour reprendre Parker à sa dernière tentative et que les données ne seront pas les mêmes vis-à-vis de Love Struck, qui aura eu un parcours sans encombre et aussi tout à son avantage. Il lui faudra monter au même niveau qu’un cheval qui est mieux classé que lui à l’échelle des valeurs.
Le dark horse de l’épreuve sera, selon nous, Rudi Rocks, qui vaut bien plus que ce qu’il a démontré lors de ses deux dernières courses. Il lui faudra d’abord prendre un bon départ pour ne pas être trop distancé dans la partie initiale. Et si jamais il y a lutte à l’avant, il sera présent pour faire valoir la belle accélération finale qu’il a déjà fait valoir en plusieurs occasions. Il est aussi à noter qu’il est dans une belle condition physique. Storm Dancer a semblé en léger progrès, mais on trouve qu’il pourrait se satisfaire d’un accessit, tout comme Silver Flyer, qui demeure un cheval difficile à cerner.
Vettel reste le favori, mais il devra se méfier de Love Struck et de Rudi Rocks.
LES AUTRES COURSES
Westhampton pour ouvrir son compteur

1. Rien que sept chevaux au départ de cette course d’ouverture sur 1000m. On aurait pu penser faire le plein de partants vu que ce sprint est réservé aux chevaux ayant couru au moins six fois sans l’emporter au cours des derniers 12 mois. Au train où vont les choses, on se demande s’il ne serait pas temps de réduire les courses de cette distance. Il est de coutume de choisir les chevaux qui sont les mieux classés au niveau du rating. On retiendra qu’Our Boy Blake se retrouve à un niveau si inférieur qu’on ne peut ne pas le retenir dans les combinaisons. Mais avec 61 kg, il pourrait avoir fort à faire. Lord Al est un autre candidat aux lauriers. Comme il a été si décevant dernièrement, on préfère le considérer pour un accessit. Torero a paru dans de bonnes dispositions à l’entraînement. On serait même tenté de dire qu’il a paru plus affûté. On pense donc que la victoire est dans ses cordes. Cependant, il aura sûrement à reprendre Westhampton, qui devrait se retrouver seul en tête. Mais si jamais Westhampton n’a pas la partie facile avec Lord Al ou Keep Walking. Torero sera un adversaire coriace dans l’emballage final.
2. On serait tenté de dire que l’heure est venue pour que Kishimoto ouvre son compteur. Il porte à nouveau des pacifiers et ne devrait pas éprouver de problème pour trouver une bonne position de sa 3e ligne. Sa condition est très bonne et Luke Currie devrait pouvoir en tirer le maximum. Les lignes seront d’une extrême importance dans cette course. Et là, on trouve que Mc Naught n’est pas bien servi par son numéro 9. Avait-il hérité d’une meilleure position dans les stalles, on aurait fait de lui un sérieux prétendant à la victoire. Highland Jet, confié à Jeanot Bardottier, devrait sans nul doute animer la ligne droite finale. Sa dernière course est à ignorer complètement en raison de l’état de la piste. Il devrait logiquement mieux faire cette fois. À considérer aussi Ek Tha Tiger, bon troisième lors de la 27e journée, qui est aligné sur un parcours réduit. Si d’aventure le tempo est élevé dans la partie initiale, il aura sa chance, tout comme City Of Choice, qui devra d’abord prendre un bon départ et tirer profit de sa première ligne.
3. La troisième épreuve semble devoir servir les desseins de Bandido Caballero, qui n’aura en fait que sa ligne contre lui. On le croit capable de trouver une position dans le dos d’un adversaire avant de faire la différence. Cependant, on trouve qu’il pourrait y avoir une certaine complexité dans cette course dans le sens où on note l’absence d’un vrai meneur. Ce qui pourrait rendre ce 1600m encore plus difficile à déchiffrer. Ce rôle pourrait revenir à Benjamin Brush, qui a déjà montré du pas. S’il est vrai qu’il n’a pas hérité d’une bonne ligne, il serait cependant judicieux de contourner ce handicap car il n’y a pas de chevaux rapides placés à son intérieur. Shakleton a aussi déjà mené un peloton, mais il n’est pas mieux loti avec un numéro 10 à l’extérieur. Pour ce qui est des autres chevaux qui ont fait bonne impression à l’entraînement, on pourrait citer Wind Glider, qui a été soigneusement entraîné. Eastward Bound semble avoir encore progressé par rapport à sa dernière sortie. Il pourrait être l’adversaire principal de Bandido Caballero. On a aussi bien aimé les galops de Sherwani. Reste qu’il se trouve confronté à des chevaux nettement mieux classés que lui à l’échelle des valeurs. Une petite chance à Burberry, qui descend encore en valeur et qui ne s’est jamais retrouvé en compétition à un niveau aussi bas.
4. Twitter, le détenteur du record du parcours, revient à la charge sur une distance qui lui sied mieux. On trouve quelque part illogique le fait de lui avoir alloué une remise d’un point à sa dernière sortie. Par rapport à Wieland qui a lui aussi perdu un point, mais pour une défaite de plus de 14L, cela fait « désordre ». Si on s’en tient à ces faits, le cheval de Rousset n’aurait aucune chance et sa tâche est davantage compliquée avec son numéro 8 dans les stalles, lui qui est plus à l’aise quand il peut se retrouver vite en tête. Néanmoins, les 200 premiers mètres sont intéressants à suivre et on aura ainsi une idée plus précise sur le déroulement de ce sprint de 1000m. Twitter est placé au numéro 3 et à son intérieur se trouve Icy Jet. Rainbow Man se trouve à la corde. La question est de savoir qui de ces trois chevaux est le plus véloce. On aurait tendance à choisir Rainbow Man, mais ce cheval s’est montré lent en plusieurs occasions. À bien voir, on devrait ajouter Wieland au groupe de meneurs potentiels car il semble condamné à tenter quelque chose. Il ne serait pas illogique de penser que Twitter et Icy Jet sont aussi capables de venir au finish. Il sera alors question d’avoir la meilleure position en attendant l’emballage final. Ce dont on peut être certains, c’est que les deux feront l’arrivée, avec toutefois un léger avantage au détenteur du record. Pour former le quarté, on pense à Adeste Fidelis, qui avait joué de malchance à sa dernière tentative.
5. On serait tenté dire enfin une victoire pour Censored, qui a terminé trois fois deuxième et une fois troisième. Si Ricky Maingard a préféré confirmer sa candidature sur 1400m, c’est qu’il croit fermement que le parcours du jour ne sera pas un problème pour son protégé. En prenant lecture des engagés, on trouve que les turfistes devront se montrer vigilants car une surprise n’est pas à écarter, surtout venant d’une des écuries qui a aligné plus d’un partant. Le cheval qui retient notre attention est Valere qui, en l’absence d’un autre cheval pouvant dicter sa loi, pourrait retrouver des conditions favorables et piéger ses poursuivants. Attention à lui ! L’écurie Foo Kune voudra en fait jouer sur deux fronts car elle possède en Gemmayze Street un candidat en mesure de monter au créneau en fin de parcours. La tâche de déjouer les plans de cet établissement pourrait incomber à Censored, qui aura intérêt à lancer l’épreuve dans sa partie initiale. L’interrogation concerne ses possibilités à le faire sans en payer les conséquences. Le plus juste serait de prendre les devants, imposer un bon rythme et ne pas insister si jamais Valere vient lui disputer le commandement. S’il y en a un qui serait satisfait de voir ce schéma se reproduire dans les parcours, c’est bien Hot Rocket, qui devrait obtenir une position privilégiée. On prend aussi le risque d’inclure Seeking Angelo dans le quarté. On l’a trouvé nettement mieux ces derniers jours qu’on pense qu’il devrait réaliser une meilleure course cette fois. On l’aurait même donné comme vainqueur s’il avait hérité d’une meilleure ligne.
7. À la faveur d’un poids raisonnable et d’une très bonne ligne, Count Emmanuale possède des arguments à faire valoir. Mais le placer comme favori à Rs 280 paraît quelque peu exagéré, dans le sens où il monte nettement en valeur et qu’il l’avait emporté sur un terrain détrempé à sa dernière tentative. Certains diront qu’il y a aussi le parcours rallongé. Mais il ne devrait pas avoir à sortir de son pas pour se porter en tête. Robbie Burke saura quoi faire pour tenter de résister à ses poursuivants. Le nouveau Artful Prince, qui vient d’être castré, a démontré une certaine vélocité dans son pays d’origine. On pense qu’il se contentera de bien se placer en attendant un engagement sur une distance plus adéquate. Le challenge pour la position tête et corde pourrait venir de Just B Brave. Ce cheval semble toutefois meilleur sur 1000m et n’est pas facile à cerner. Nothing Compares, pour sa part, retrouve la distance sur laquelle il a signé son unique succès au Champ de Mars. Il a entretemps été aligné sur 1400, 1600 et même 1850m et revient sur 1365m après un mois. Constellation ne doit pas être complètement écarté au vu de sa dernière course, où il s’était usé prématurément. On peut aussi s’attendre à voir Barney Barnato courir en progrès, lui qui avait été l’auteur d’une bonne rentrée après avoir saigné.
8. Deux engagements chacun pour les écuries Foo Kune et Allet. Voilà de quoi compliquer la tâche des turfistes. Cela devient encore plus difficile quand on prend note du choix des jockeys titulaires de ces deux établissements. Il y a toutefois une logique dans le cas de Luke Currie, dans le sens où Parker a été battu de peu dans une meilleure valeur que celle où Rasheed s’est imposée. Dans le cas de Foo Kune, on peut comprendre que Prince Of Troy possède une meilleure valeur, mais il s’est cependant montré loin de sa forme de 2013 depuis le début de la saison. D’autre part, Carcassonne n’a jamais été aligné à ce niveau de compétition et son entraîneur l’a associé à un apprenti qui a droit à une remise de 1,5 kg. De ces quatre chevaux, notre choix se porte sur Parker, qui est celui qui possède encore une marge de progrès. Mais il n’y a pas qu’eux. Posse Comitatus aura à coeur de démontrer que sa dernière défaite venait surtout d’une mauvaise inspiration tactique. On a toutefois un petit faible pour Senor Versace, qui a été soumis à un entraînement rationnel et qui pourrait mettre tout le monde d’accord.
9. On peut se tromper, mais on prend le risque de désigner Obama comme vainqueur de The Bernard Muneri Memorial Trophy sur 1500m. On persiste à croire qu’il est le plus rapide du lot et c’est lui qui devrait mener le peloton. Si Nishal Teeha peut faire à sa guise, sa monture pourrait ne pas être rejointe. Rien n’est cependant joué. No Prisoners tente sa chance dans une valeur nettement inférieure et a le droit de revoir ses ambitions à la hausse. L’autre Rousset de service, Deux Fabuleax, avec Johnny Geroudis en selle, ne part pas battu d’avance, mais force est de constater que le Sud-Africain n’a toujours pas connu de réussite avec ce compétiteur en huit tentatives. Il pourrait une nouvelle fois se complaire avec un accessit. On trouve que Princeton mérite d’être inclus dans le quarté vu qu’il affiche une bonne forme. Les autres possibilités pour une place parmi les quatre premiers sont Cinchona, Hills Of Rome et Strike Again.