La première journée du tournoi professionnel des AfrAsia Masters 2011 a réservé son lot de surprises hier. Sous le vent qui soufflait sur le parcours du Four Seasons Golf Club, Julien Quesne et Emilien Chamaulte ont pris la tête du tournoi devant des favoris qui sont restés prudents.
Bien malin celui qui aurait annoncé à l’avance le nom des deux leaders de l’AfrAsia Golf Masters après la première journée de compétition professionnelle. Julien Quesne et Emilien Chamaulte sont bel et bien leaders ex-aequo en rendant une carte dans le par du prestigieux tournoi organisé par Canal+ Events et qui affiche cette année une dotation remarquable de 100 000€ (? Rs 4M).
Sur un parcours réputé pour sa beauté mais aussi pour ses difficultés, le vent a soufflé sur le jeu mais aussi sur l’ordre de la hiérarchie golfique : seul Nicolas Colsaerts, le grand favori du tournoi, tient véritablement son rang en pointant à la 3e place du classement provisoire.
Grégory Havret et Hennie Otto (9es à ex-aequo), les autres têtes d’affiche de cette grande finale de l’Allianz Tour, ont dû limiter les dégâts et se placent à 4 coups des leaders du jour. « Le parcours était particulièrement délicat à jouer aujourd’hui (Ndlr : hier) » a déclaré Julien Quesne. « J’y ai pris beaucoup de plaisir, mais le vent ne nous a pas facilité la tâche. Le parcours est vraiment dans un état exceptionnel, et le spectacle est déjà au rendez-vous malgré certaines positions de drapeaux délicates à jouer. Ce tournoi est une fantastique occasion de conclure la saison du Tour Européen, avant d’enchaîner sur la suivante en Afrique du Sud dès le 1er janvier », a poursuivi Julien Quesne.
Mais il sait que le chemin vers la victoire à Anahita est encore long tant il est vrai que personne ne s’échappe encore vraiment dans se classement où tout est encore possible. Emilien Chamaulte et Julien Quesne, tous deux dans le par, devancent d’un coup le belge Nicolas Colsaerts, vainqueur 2010, et le Néo-Calédonien Julien Foret. Ils sont suivis à un coup de Bernd Wiesberger, le talentueux joueur autrichien qui aurait pu être en tête du classement s’il n’avait pas laissé filer certains putts sur la deuxième partie du parcours…
La particularité sportive de l’AfrAsia Golf Masters réside principalement dans sa formule Alliance, qui permet à des amateurs de jouer en double avec les professionnels sur les deux premiers tours. Et ce sont des Sud-Africains qui se sont montré les plus performants dans cet exercice : le duo composé de Hennie Otto et Grant Kurland s’est déjà envolé au classement, comptant 4 points d’avance sur leurs poursuivants directs.
Aujourd’hui se déroule le deuxième tour de la compétition professionnelle, toujours disputée en Alliance, et les favoris auront à coeur de reprendre les plus hautes places du classement. Et si le vent venait à faiblir, ils auront le plaisir de tenter le trou en un sur le n° 17… récompensé d’une montre Hublot d’une valeur de 20 000 € .