Le jeune golfeur britannique Tom Lewis s’est mis en évidence à l’occasion du premier des deux rounds de la 3e édition du Golf Standard Bank Mauritius Open (SBMO), réunissant des pros habitués de l’European Tour et du Senior European Tour, hier sur le parcours du Touessrok à l’île-aux-cerfs. Il occupe seul la première classe au général pour avoir réalisé le par soit les 72 coups.
Considéré comme une des attractions de cette compétition, Tim Lewis, 20 ans, n’a certes pas effectué un premier round impressionnant mais a malgré tout fait mieux que ses adversaires en rendant une carte de 72 coups. Le golfeur britannique, qui a effectué une sortie avec 39 coups (2 au-dessus du par), s’est rattrapé au cours des neuf prochains trous pour boucler ce round avec un total de 72 coups, assortis de trois birdies.
Toutefois, la partie est loin d’être terminée pour Tom Lewis puisqu’il ne comptait, à l’issue du premier tour, qu’un seul petit coup d’avance sur ses plus adversaires immédiats, en l’occurrence Merrick Bremner et Frederic Cupillard (73 coups).
Le second et dernier tour aujourd’hui s’annonce donc déterminant. L’Anglais n’a pas droit à l’erreur s’il veut aller le plus loin possible dans cette compétition. Eu égard aux scores des autres golfeurs, Tom Lewis devra impérativement rester concentré sur son objectif.
Pour rappel, en 2009, Tom Lewis avait remporté le British Boys’Championship. Il a terminé dans les meilleurs rangs en compétition avant de décrocher le St Andrews Link Trophy cette année.
John Gould et Ryan Cairns, quatrièmes au général, possèdent aussi leurs chances dans ce SBMO du fait qu’ils n’ont que deux coups de retard sur le leader Tom Lewis.
Le Français Victor Dubuisson, très attendu, a passé un peu à côté hier. Le golfeur de l’Hexagone a terminé la compétition avec un score de 78 coups soit six coups derrière Lewis. Bien que tout est possible en golf, il va sans dire que Dubuisson aura à se surpasser afin d’espérer de se retrouver en première position au final.
Vainqueur de l’édition 2010 du SBMO, Damien Perrier a terminé le round d’hier dans le top 10 avec 77 coups.
De leur côté, les deux pros mauriciens engagés dans cet Open 2011, nommément Vishnoo Seeneevassen (83 coups) et Billy Narraina (89 coups) ont terminé dans la seconde partie du tableau.