Un fort vent a énormément gêné les golfeurs qui s’étaient alignés lors de la journée d’ouverture de l’Afrasia Bank Mauritius Open 2016 hier au Four Seasons Golf Club at Anahita. Seulement 21 sur 126 engagés ont rendu une carte sous le par. L’Australien Andrew Dodt en a profité pour s’installer seul aux commandes avec un joli score de 66, soit 3 sous le par.
Ce seul tournoi au monde trisanctionné par les tours européen, asiatique et sud-africain démarre sous de bons auspices pour Dodt. « Je jouais solide et je n’ai pas fait beaucoup d’erreurs. Mais ce n’est pas facile. Tout peut être amplifié par le vent. Il faudra maintenant se montrer prudent et minimiser les fautes », a déclaré le premier leader de cette édition 2016.
Le champion sortant, le Sud-Africain George Coetzee, se trouve dans la meute des poursuivants, avec un 9e rang partagé par 13 golfeurs avec un score de 71 (1 sous le par). C’est un Bangladais, Siddikur Rahman, et un Indonésien, Rashid Khan, qui occupent ex aequo la deuxième place actuelle avec 68 coups (4 sous le par).
Ludovic Bax, le seul Mauricien en lice, a très mal débuté la compétition, ne terminant qu’avant-dernier (125e) avec une carte de 88, soit 16 sur le par. « La journée a été difficile et le mental n’y était pas. Le vent a compliqué les choses. Il faudra maintenant travailler sur la confiance », reconnaît-il.
Le deuxième tour aujourd’hui déterminera le cut du tournoi pour la phase finale ce week-end.