Le Sud-Coréen Jeunghun Wang a remporté dimanche dernier son deuxième trophée de suite sur le European Tour en venant à bout du Bangladais Siddikur Rahman au terme d’un belle bataille pour s’imposer lors de l’AfrAsia Bank Mauritius Open, édition 2016 au Four Seasons Golf Club à Anahita.
Siddikur avait pourtant, avant l’ultime journée, un coup d’avance au départ de ce dernier tour. Au départ du 16, il avait même réussi à tenir le Sud- Coréen à distance mais il a perdu trois coups en deux trous et malheureusement pour lui, les nerfs ont lâché, ce qui a permis à Wang de revenir à sa hauteur, Les deux hommes étaient donc à -5, au départ du dernier trou. Autant dire que Wang, qui a remporté son premier titre la semaine dernière après 3 trous de play-off, n’est pas effrayé par les mano à mano. Il a crucifié son adversaire d’une sortie de bunker magique et a rentré son putt pour un birdie pour sceller cette victoire, qui lui a rapporté un cash prize de 166,600 euros (approximativement Rs 6,497,400), sept jours après sa victoire sur le Trophée Hassan II au Maroc
Il était déjà allé chercher les play-offs la semaine passé sur le dernier trou mais cette fois-ci, il a tenu à rectifier le tir. Cette victoire fait de Wang le premier joueur à remporter deux tournois de suite depuis Rory McIlroy quand il avait remporté le WGC-Bridgestone Invitational suivi de l’US PGA Championship en 2014. Il est aussi devenu le premier joueur asiatique à remporter deux compétitions en deux semaines. «Je n’arrive pas à croire que j’ai gagné deux semaines de suite. J’espère pouvoir tenter la passe de trois mais c’est un très gros tournoi que j’aurai à disputer en Irlande (Open), la semaine prochaine et je n’y ai jamais mis les pieds. Je ferai de mon mieux pour être à la hauteur des espérances. Aujourd’hui (NdlR : dimanche), la chance était de mon côté. Je n’ai même pas pensé à la victoire avant d’arriver au 16. J’avais raté de nombreux putts donc je ne pensais pas pouvoir remonter au score », a confié le jeune vainqueur.
À 20 ans et 263 jours, le Sud-Coréen devient le plus jeune joueur de l’histoire du Tour à gagner 2 trophées de suite. Wang rejoint par la même occasion Matteo Manassero, Sergio Garcia, Seve Ballesteros, Nick Faldo José María Olazábal dans le clan des joueurs ayant remporté deux tournois sur le Tour avant leur 21 ans. « J’adorerais jouer les Jeux Olympiques. C’est fou car je ne pensais vraiment pas être dans la course à la qualification la semaine dernière. Je serais très honoré de représenter mon pays à Rio mais je vais devoir très bien jouer pour être qualifié. » Wang et Siddikur sont les seuls joueurs à finir avec un total négatif après 4 trous dans le vent. Le Belge Nicolas Colsaerts et l’Argentin Estanislao Goya finissent dans le par, un coup devant Andrew Dodt, leader des deux premiers tours. Côté Français, Lionel Weber boucle son dernier tour avec une carte de 77 (+5) et termine 27e.