Le golfeur français Adrien Bernadet a pris la tête du classement après la première journée du tournoi professionnel sur le parcours du Four Seasons Golf Club Mauritius at Anahita (18 trous de 72 coups). Il a par la même occasion fait tomber le record du parcours, réalisant 64 coups, soit huit sous le par.
Une véritable première journée de haut niveau, serait-on tenté de dire ! On retrouve Adrien Bernadet en haut du classement. Il signe une carte de -8 et bat ainsi le record du parcours jusqu’ici détenu par le Sud-Africain Hennie Otto (-7) datant de 2010. Ce dernier confirme sa grande forme à la deuxième place qu’il partage avec le Français Benjamin Hebert sur le score de -7.
Il a joué « comme dans un rêve. » Le Parisien Adrien Bernadet était heureux et conscient d’avoir tout réussi sur cette première journée du tournoi d’Anahita. « J’ai vécu une journée parfaite, j’ai très bien joué, les putts sont rentrés… En golf il faut savoir profiter de ces journées où tout vous réussit. C’est la première fois que je joue ici et l’organisation de la semaine est vraiment extraordinaire, le parcours est magnifique. Grâce à la formule Alliance j’ai pu me concentrer uniquement sur mes coups, en restant détendu et performant toute la journée. »
Derrière lui, ils sont très nombreux à avoir scoré très bas hier. 17 joueurs ont en effet rendu une carte sous le par, faisant de ce premier tour d’Alliance une journée record dans l’histoire du tournoi de l’AfrAsia Golf Masters. Compte tenu de la qualité exceptionnelle du plateau de joueurs et des bonnes conditions météorologiques, la plupart des joueurs sont encore dans le coup pour la victoire finale.
« Je suis très satisfait de mon record. Le parcours est excellent. Les conditions météorologiques le sont également. Je vais tout donner pour le reste de la compétition afin de remporter le tournoi. Je sais que ce sera difficile compte tenu des joueurs présents cette année. Mais je reste concentré sur cette AfrAsia Golf Masters qui est mon dernier tournoi de 2013 », a fait ressortir le Sud-Africain Hennie Otto, 2e en 2011 et 3e en 2012 de ce tournoi.
Il ne fait aucun doute que la lutte sera féroce pour succéder à Christophe Brazillier au palmarès. Le tenant du titre pointe est d’ailleurs à la 5e place avec un score de 67, soit -5, qu’il partage avec François Calmels et Phillip Price. Aux premières places on note la présence de grands noms du golf mondial comme Michael Hoey (3e à -6), Oliver Wilson, Jaco Van Zyl, Carlos Del Moral et Charles Russo (8es à -4). La journée a en revanche été plus délicate pour les professionnels mauriciens qui ferment le classement, Vishnoo Seeneevassen rendant une carte de +7, bien handicapé par un quadruple bogey sur le trou n°6, et Siva Palayandi avec une carte de +5.
Pendant les deux premiers tours (hier et aujourd’hui) de compétition professionnelle, 32 amateurs jouent aux côtés des joueurs pros dans une formule en Alliance, et la journée de samedi 7 décembre sera réservée à la finale professionnelle et exceptionnellement ouverte au grand public.