Maurice chez les hommes et La Réunion chez les dames ont remporté la troisième édition du tournoi interîles de l’océan Indien tenu du 21 au 23 octobre dernier sur le parcours de Legend de Constance Belle-Mare Plage. Ce tournoi biennal, organisé par la Commission de golf de l’océan Indien en collaboration avec la Fédération mauricienne de golf (FMG), a été disputé selon la formule matchplay.
Maurice s’est imposé pour la première fois dans ce tournoi en masculin. Sur les huit matches joués, les Mauriciens Ludovic Bax et Rakesh Channoo, ont terminé en tête avec six points, devant La Réunion (4 points) et les Seychelles (2 points). Les équipes étaient composées de deux joueurs à l’occasion de chaque match.
En ce qui concerne la compétition chez les dames, La Réunion s’est imposée aux dépens de Maurice. Les deux équipes ont disputé au total trois matches. Après les premiers matches, elles étaient à égalité parfaite. La Réunion a fait la différence lors de la troisième confrontation (2-1).
« C’est un honneur pour Maurice d’avoir remporté cette compétition. Cela démontre que le niveau de nos joueurs a progressé. Ludovic Bax et Rakesh Channoo ont été les fers de lance de l’équipe. Sinon, les autres joueurs ont aussi fait de leur mieux pour atteindre cette première place. Cette victoire est une confirmation pour la fédération, qui continue à tout mettre en oeuvre pour faire progresser la discipline », indique Christophe Curé, président de la FMG.
De son côté, le Réunionnais Jean-Marie Hoarau, Tournament Manager de la CGOI, salue l’expertise des équipes de Constance Belle Mare Plage ainsi que la performance des fédérations présentes. « Notre décision d’organiser ce tournoi ici a été motivée par la technicité du parcours, ainsi que par la compétence de l’équipe de Constance Belle Mare Plage dans la gestion de ce genre de compétition ».
En ce qui concerne l’aspect sportif, le Tournament Manager de la CGOI reconnaît que l’équipe masculine de Maurice a réalisé une prestation remarquable pour terminer à la première place. « La domination des Mauriciens a été incontestable tant cette équipe a été régulière et performante. La solidarité et la motivation ont été des éléments prépondérants. Néanmoins, les autres équipes n’ont pas démérité et il faut souligner que celle des Seychelles a montré une grande combativité, ce qui laisse augurer de futures rencontres plus équilibrées ».
Soulignons que l’équipe masculine de Maurice était composée de Ludovic Bax, Rakesh Channoo, Phil Minkley, Sarran Ramsurrun, Loïc Csicmadia et Yannick Merven. Nathalie Serret, Ginger Delacretaz et Razia Moullon faisait partie de l’équipe féminine locale.