Le Sud-Africain David Frost a dû résister jusqu’au bout pour remporter le titre du MCB Tour Championship 2012/European Senior Tour et une prime de 62 817 euros. La compétition s’est achevée hier au Legend Constance Belle Mare Plage.
Si David Frost avait démontré une maîtrise et une régularité remarquable lors des deux premiers rounds (vendredi et samedi), en revanche, tel n’a pas été le cas hier pour le troisième et dernier round hier. En effet, le golfeur Sud-Africain a été un peu maladroit, commettant quelques bogeys pour terminer finalement la journée avec 74 coups, soit 2 au-dessus du par. Il s’est imposé avec un total de 205 (-11) contre 206 (-10) à l’Australien Peter Fowler et l’Anglais Barry Lane.
« Je suis très heureux d’avoir remporté ce titre. Mais j’ai dû beaucoup résister afin de décrocher ce trophée dans ce MCB Tour Championship. La compétition a été très ardue, surtout aujourd’hui (Ndlr : hier). Quoi qu’il en soit, l’essentiel a été fait », a déclaré le vainqueur du MCB Tour Championship 2012.
Frost avait effectué un démarrage en trombe lors de la première journée vendredi en rendant une carte de 64 coups (-8). Il a continué sur sa lancée samedi en réalisant 67 coups (-5). Alors qu’on s’attendait à un Frost décisif hier, le joueur sud-africain n’a pas réédité ses performances habituelles.
« J’étais un peu fatigué. La compétition était devenue dure et il fallait gérer pas mal de choses. Heureusement que j’avais fait de bons scores les deux jours précédents. Une compétition se joue du début à la fin. C’est la raison pour laquelle il fallait tout donner pour atteindre mon objectif. Je dédie cette victoire à ma famille et je reviendrai l’année prochaine pour défendre mon titre », a souligné le vainqueur 2012.
Peter Fowler, vainqueur de l’Ordre du Mérite 2011, et l’Anglais Barry Lane ont pris la deuxième place, empochant pour leur part un chèque de 35 594 euros. Les deux hommes ont maintenu la pression sur le leader Frost jusqu’au dernier moment. À l’arrivée, ils échouent à un coup (205 contre 206).
« La compétition était très élevée. Je me suis donné jusqu’au bout mais cela s’est joué à un rien. Cela dit, j’ai dû garder le rythme pour rester dans le pas de Frost puisqu’il avait une avance après les deux premiers jours. J’ai tout tenté mais j’ai pris la deuxième place, ce qui est bien quand même », a fait ressortir l’Australien basé en Nouvelle-Zélande.