C’est le Danois Mark Haastrup (29 ans) qui a remporté hier la cinquième édition du Standard Bank Mauritius Open 2013 sur le parcours du Touessrok à l’île aux Cerfs.  Régulier depuis le début de la compétition, il a terminé avec un score combiné de 213 (71+71+71) devant le Français Jean-Nicolas Billot (216 coups, 68+73+75). Un autre golfeur de l’Héxagone est venu compléter le podium, à savoir Romain Béchu (220 coups, 71+69+80).
Mark Haastrup succède ainsi à l’Anglais Gary Wolstenholme, qui a pris la quatrième place avec 223 coups (72+77+74). Régulier depuis le début de la compétition, le Danois, qui avait terminé à la deuxième place l’année dernière (144 coups 72+72) a cette fois-ci rectifier le tir pour s’adjuger le titre. Impressionnant de décontraction et de calme, il a mis tout le monde d’accord en réalisant un coup sous le Par lors des trois jours de compétition. « J’ai toujours voulu remporter la victoire dans ce tournoi. J’y suis passé tout près lors de la précédente édition mais je suis très heureux d’avoir été en mesure de faire la différence. Le parcours a été amélioré et je tiens à féliciter tous ceux qui ont fait que ce tournoi soit très attrayant. Le spectacle et le soleil étaient au rendez-vous. Tout simplement fantastique », souligne le vainqueur.
Son dauphin, Jean-Nicolas Billot, n’a toutefois pas démérité. À 35 ans, il devient le premier golfeur à avoir réalisé le record du parcours, soit une carte  de 68 (4 coups sous le Par) lors de la première journée des professionnels. Le natif de Lyon, passé pro en 1998, a remporté plusieurs tournois dont l’Alps Tour, le Challenge Tour et le Circuit Français. « J’avais participé au Standard Bank Open il y a deux ans  et je m’étais dit que je n’allais plus revenir ici car je n’aimais pas le parcours. Mais je suis revenu à de meilleurs sentiments et je dois faire ressortir qu’il y a eu beaucoup d’améliorations. Je tiens à remercier l’organisation ainsi que les bénévoles pour la qualité du tournoi », explique Jean-Nicolas Billot.
Des trois Mauriciens engagés, c’est Nanda Isram qui a été le meilleur, prenant la 21e place avec 251 coups (83+86+82). Anil Neyhaul (258 coups, 89+84+85) a terminé à la 27e place alors que Loïc Serret (265 coups, 87+90+88) se retrouve en 30e position. Nicolas de Chalain, directeur général de Long Beach a tenu à mentionner que ce festival de golf s’est déroulé dans la joie et la bonne humeur. « Cette compétition a été un immense succès et le plateau, très relevé, a été exact au rendez-vous ».