On le savait fort sur le circuit, mais on ne l’attendait pas en vainqueur final. Finalement, l’Anglais Gary Wolstenholme a volé la vedette en s’offrant samedi la quatrième édition du Standard Bank Mauritius Open qui a réuni plus d’une centaine de participants, dont trente pros, sur le parcours de golf du Touessrok à l’Ile aux Cerfs.
«Il’s a pleasure for a golfer to come to Mauritius, which is currently one of the most prestigious golf destinations in the world. The Mauritius Open is an exciting and friendly tournament and I will definitely share the news about this event to my friends back there in England». C’étaient les propos de Gary Wolstenholme, juste après avoir signé son nom au palmarès de ce Standard Bank Mauritius Open 2012, avant de regagner quelques heures plus tard l’Angleterre samedi.
Auteur d’un score de 71 vendredi, faisant de lui le tout premier golfeur pro a réussir un under par dans un tournoi officiel jamais disputé sur le parcours de golf du Touessrok à l’Ile aux Cerfs. Wolstenholme enchaîna avec un 72, suffisant pour assurer son sacre, devant le Danois Mark Haastrup qui avait réussi deux fois 72. C’est donc sur le fil que l’Anglais s’appropria le titre. La Française Joanna Klatten qui avait elle aussi rendu une carte de 72 samedi, termina sur le podium. Elle avait la veille réalisé 73.
Jeudi, les golfeurs pros qui avaient pourtant pris le départ, étaient contraints de ranger leurs clubs en cours de parcours à cause des caprices du temps,réduisant le tournoi à seulement deux jours de compétition.
Gary Wolstenholme est passé pro sur le tard après une longue et brillante carrière chez les amateurs, où il remporta deux fois le titre de champion amateur. Il a joué six fois dans la Walker Cup et détient le meilleur score jamais réussi par un golfeur britannique dans ce tournoi.
En 1995, Gary Wolstenholme, alors âgé de 35 ans, avait côtoyé Tiger Woods,19 ans, dans la Walker Cup avant que la légende américaine ne passe pro. Il domina Woods et s’offrit depuis l’étiquette de “The man who beat Tiger Woods”.
Dans le European Seniors Tour, Gary Wolstenholme s’est offert trois tournois majeurs: le Casa Serena Open 2010, le Mallorque Open Senior 2012 et les Benahavis Senior Masters 2012.
Les trois golfeurs pros mauriciens qui s’étaient alignés dans ce Standard Bank Mauritius Open, ont tiré leur épingle du jeu. Billy Narraina qui avait conduit son groupe à la victoire dans le Pro-Am, termina dix-neuvieme dans l’Open avec un double score de 81. Vishnoo Seeneevassen se hissa à une flatteuse huitième place avec une carte de 154  (76 et 78 points) partagée avec l’Anglais Sam Osborne (79 et 75 points) et la Française Julie Greciet (80 et 74 points).
A noter que la Standard Bank, title sponsor pour la quatrième année consécutive, avait mise en place  cette année un projet de levée de fonds pour l’APEIM – Birdies for APEIM – pendant la compétition. Pour chaque birdie réussi par la trentaine de pros engagés, le sponsor s’engageait à verser Rs 2 500 à l’APEIM. Finalement, c’est l’équivalent de Rs 475 000 que les organisateurs récoltèrent, somme que la Standard Bank allait arrondir à Rs 500 000, que l’APEIM encaissa dès samedi soir.