Pour son coup d’essai lors de sa première visite à Maurice l’an dernier, le Senior pro américain Tom Lehman avait réussi un coup de maître en gagnant le MCB Tour Championship. Il est impatient de revenir défendre son titre lors de l’édition 2012, qui aura lieu du 7 au 9 décembre au Constance Belle Mare Plage. Grand vainqueur de la finale de l’US Champions Tour, la Charles Schwab Cup, Tom Lehman a maintenant les yeux rivés sur Maurice. Dans une interview exclusive à Week End, il revient sur l’édition 2011 et précise ses ambitions pour celle de 2012.
Quelle étaient les raisons de votre participation au MCB Tour Championship l’année dernière?
— D’abord David Frost m’a toujours vanté la beauté et les mérites de Maurice. Ensuite, mon calendrier de tournois en Afrique du Sud, qui était idéalement agencé durant la semaine précédent l’événement, m’a permis de faire le déplacement. L’autre raison est que ma femme, Melissa, et moi-même avons toujours voulu visiter Maurice. Nous avons donc fait de sorte à ce que ce souhait soit concrétisé
Quels étaient vos impressions du Legend, parcours sur lequel vous avez remporté le MCB Tour Championship 2011?
— J’ai vraiment apprécié le Legend. Il est étroit mais il y a quand même suffisamment d’espace pour frapper la balle ce qui rend le parcours correct. Il est en très bonne condition et amusant à jouer. Mais il est aussi très « challenging ».
Aviez-vous une stratégie de jeu pour maîtriser au mieux  le parcours ?
Je n’ai pas eu besoin d’utiliser beaucoup le driver sur le parcours. Par contre, mon trois-bois a été beaucoup mis à contribution et je suis certain que ce sera de même cette année. Le problème n’est pas la longueur sur ce parcours, mais c’est de mettre la balle en jeu. Si vous pouvez faire cela, vous allez probablement bien faire.
Il y avait des trous qui ont fait la différence?
— Il y a quelques très bons trous sur le parcours du Legend. J’aime surtout les trous 12 au 16, avec le par-cinq du 13ème et le par-quatre du 14ème qui sont mes préférés.
Quelle est la différence entre le MCB Tour Championship et les  tournois du Champions Tour?
— Le MCB Tour Championship est comparable aux évènements du Champions Tour auxquels je participe. Ces grandes foules sont présentes aux grands tournois et cette ambiance des grandes joutes de golf est aussi très palpable durant la semaine golfique du MCB Tour Championship. Cette ambiance est comparable à celle que je vis lors des tournois majeurs aux États Unis. Le parcours du Legend de Constance Belle Mare Plage n’a rien à envier à un grand nombre de terrains de golf où nous jouons. Le comité organisateur, de même que les sponsors sont tout aussi engagés et impliqués dans le bon déroulement et la réussite du tournoi et peut-être même davantage que dans beaucoup d’autres endroits pourtant majeurs du circuit. Le MCB Tour Championship réussit pleinement à accueillir comme il se doit les joueurs, à les valoriser à tel point que tout le monde se sent le bienvenue et apprécié. C’est une réussite remarquable parce que bon nombre de tournois majeurs aux Etats-Unis arrivent à ce niveau en terme d’accueil et d’hospitalité.
Qui sera votre principal rival pour le titre cette année?
— Il y a beaucoup de très bons joueurs qui participeront au tournoi. Je devrai donc être au summum de ma forme afin de pouvoir conserver mon titre. Les professionnels comme David Frost, Barry Lane et Peter Fowler seront difficiles à battre. Tim Thelen, un compatriote et ami américain a réussi une bonne année et dispose d’un jeu qui sera très approprié au parcours du Legend. J’appréhende le fait que le Legend soit son grand défi et il fera tout pour se surpasser. Il y a, bien sûr, un certain nombre d’autres professionnels qui, dans  leur jeu, seront très exigeants envers eux-mêmes, surtout ceux qui ont déjà une expérience du Legend. Je n’aime pas citer de noms parce qu’on en oublie toujours et que parmi eux, il y a un bon nombre de prétendants au titre suprême.