Les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Goodlands ont mené une véritable opération de terrain pour mettre la main sur un gang de voleurs, élucidant au passage une série de vols enregistrés depuis le début de l’année dans les régions du nord. Longuement interrogé hier après son arrestation, un couple a avoué son implication dans pas moins de six cas de vol, dont certains sur la voie publique et d’autres avec violence. L’époux et son beau-fils – actuellement en cavale et qui tremperait également dans ces affaires de vol –, auraient de plus commis des actes d’attentat à la pudeur sur des jeunes filles.
Selon les informations disponibles ce matin dans les milieux autorisés de la police, un maçon de 39 ans et son épouse âgée de 44 ans sont depuis hier en cellule policière pour avoir orchestré de nombreux vols dans les régions du nord de l’île. Le beau-fils du maçon, quant à lui, est activement recherché par les limiers de la CID de Goodlands.
L’homme de 39 ans, habitant Rivière-du-Rempart, a avoué au cours d’un interrogatoire serré son implication dans cinq cas de vol en compagnie de son beau-fils, commis depuis le début de février. Le premier remonte au mercredi 1er février à 14 h 30. Armés de couteaux, les deux malfrats ont dépouillé une jeune femme de 24 ans dans les parages du marché de Goodlands. Ils devaient récidiver le lundi 27 février dans la même localité. Cette fois, c’est un homme de 39 ans qui s’est fait dérober une somme de Rs 300 et son téléphone portable sous la menace d’un sabre.
Le samedi 3 mars, le maçon et son beau-fils décident de commettre un nouveau forfait sur un jeune couple à Morcellement Petit Village, Goodlands. Les deux individus ont agressé, sous la menace d’un sabre, un jeune homme de 20 ans habitant Gokhoola. Ils devaient également attenter à la pudeur de l’amie du jeune homme, une habitante de L’Espérance Trébuchet, avant de voler son téléphone portable, une chaîne en or et une somme de Rs 5 000. Le mardi 13 mars, ils agressent un habitant de Pointe des Lascars avant d’attenter à la pudeur d’une jeune fille pour ensuite dérober leurs deux cellulaires et un montant de l’ordre de Rs 7 000.
Leur dernier coup a été commis le mercredi 21 mars : ils agressent un agent de sécurité et le délestent d’une somme de Rs 1 600, de sa chaîne en or et son téléphone portable sur la plage publique de Melville.
L’épouse du suspect N°1, serveuse de son état, est passée à table hier en confessant avoir en compagnie de son mari dépouillé un technicien de 39 ans. Le couple devait passer en cour de Mapou en début d’après-midi pour des chefs d’accusations provisoires de larceny with violence et d’attempt upon the chastity.
Par ailleurs, un jeune maçon de 21 ans, lui, a avoué aux enquêteurs que le jeudi 12 janvier, avec l’aide d’un complice, il a emporté 22 billboards du Traffic Centre de Goodlands. Il devait comparaître en cour de Mapou cet après-midi sous un chef d’accusation provisoire de larceny on public road.
———————————————————————————————————————————
ÎLE-AUX-CERFS: Un speed boat percute une touriste de 12 ans
Une scène effrayante s’est produite hier après-midi dans le lagon de l’île-aux-Cerfs lorsqu’un speed boat a violemment percuté une jeune touriste anglaise. Ellena Webb, 12 ans, a été admise à l’unité des soins intensifs de la clinique Fortis Darné.
Actuellement en vacances dans l’île, Ellena Webb, 12 ans, séjourne au Touessrok Hotel. Hier vers 16 h 10, alors que cette jeune Anglaise pratiquait du Banana (sport nautique) dans les eaux de l’île-aux-Cerfs, tractée par un bateau de plaisance, elle a chuté accidentellement. Un speed boat qui était à quelque 400 mètres du bateau de plaisance devait violemment la percuter.
Le bateau de plaisance est entre les mains de la police à des fins d’enquête.