Les limiers de la CID de Goodlands ont frappé un grand coup en écrouant treize suspects activement recherchés pour divers cas de vol. Deux bijoutiers figurent ainsi parmi les personnes appréhendées. Les cas élucidés comprennent également celui d’un vol de bijoux en or d’une valeur de Rs 250 000, dérobés à une habitante de Roche-Terre. Le principal suspect dans cette affaire n’est autre que le propre fils de la victime.
Au mois d’avril, Rs 250 000 de bijoux en or, à savoir des chaînes, des batanas et des mangalsutras sont volés dans une armoire. Dans un premier temps, un dénommé Savana Anhamanta Reddi, alias Marin, un tailleur de pierres de 35 ans, est interpellé. Il est le fils de la victime. Il nie en bloc les accusations portées contre lui par les enquêteurs et est allowed to go après son interrogatoire. Mais l’enquête se poursuit. Un électricien de Roche-Terre, Chintoo Shibchurn, 29 ans, est appréhendé à son tour. Il incrimine Anhamanta Reddi en faisant ressortir que ce dernier lui a vendu la totalité des bijoux pour… Rs 10 000 seulement.
À son tour, Shibchurn a revendu une bonne partie des bijoux, à savoir une chaîne en or pour Rs 20 000 et deux batanas pour Rs 30 000. Avec les Rs 50 000 obtenues de ces ventes, il s’est acheté une moto flambant neuve et a payé Rs 14 000 en cash comme dépôt. Deux chaînes en or, une troisième provenant d’une bague fondue ainsi que la moto de Shibchurn ont été récupérées dans le sillage de l’enquête. Forts de ces aveux, les enquêteurs ont arrêté Savana Anhamanta Reddi qui, cette fois, est passé aux aveux.
Remontant la filière, les limiers de la CID de Goodlands ont arrêté deux bijoutiers, à savoir Gajanand Gobine, 37 ans, de Lallmatie, et Sobha Devi Jodun, 47 ans, de Piton. Gobine a recelé une médaille en forme de paon provenant du butin volé, tandis que Jodun a reçu une bague volée afin d’en fabriquer une chaîne. Tous les suspects sont passés aux aveux dans cette affaire. Reddi et Shibchurn demeurent en détention, tandis que les deux bijoutiers ont été libérés sur parole en attendant d’être traduits en cour pour recel.
La série d’arrestations ne s’est pas arrêtée là. Jérôme Milazar, 28 ans, self employed, de Bois Marchand, et Tanuraj Ramphul, 31 ans, de Bois Pignolet, ont avoué pour leur part un vol à l’arrachée commis le jour de la fête des Mères. La victime, une maman, marchait à Grand-Gaube en tenant son enfant dans ses bras. Les malfrats lui ont arraché sa chaîne en or valant Rs 25 000. La victime et son enfant ont été blessés. Le bijou volé a été ensuite vendu à Nazim Joomun, un chauffeur de 34 ans, habitant Triolet. Ce dernier, également arrêté, a fait fondre la chaîne en un lingot. Celui-ci a été saisi par la police.
D’autre part, les suspects suivants ont été arrêtés : Johnny Weissmuller Jolie, 19 ans, de Grand Gaube, et son cousin Louis Frédéric Jolie, un récidiviste de 38 ans. Le premier nommé a avoué deux cambriolages, l’un d’eux commis en compagnie de son cousin. Le récidiviste Louis Frédéric Jolie était pour sa part en liberté provisoire et ne s’était pas présenté au poste de police depuis plus de trois mois. Il était aussi recherché pour avoir enfreint les conditions de sa liberté. Les suspects ont remis deux bagues et une chaîne en or volées à la police.
D’autres arrestations ont également eu lieu concernant divers cas. Marie Natacha Véronique Letourdi,  21 ans, une secrétaire de Grand-Gaube, a avoué avoir volé le Blackberry de son patron ; Ved Acharya Neerputh, alias Bébé, 34 ans, un bûcheron de Plaine des Roches, pour quatre cas de vols divers ; Omalsing Bolah, 20 ans, un tailleur de pierre de Bois Rouge, Goodlands, pour le vol de deux bonbonnes de gaz ; Patrick Philippe Léonide, 41 ans, de Bois Marchand, était recherché depuis un an pour vol.
Toutes ces enquêtes sont menées par le sergent Ramasawmy, en compagnie du sergent KrishnaNair et des constables Seekunto, Sohun, Gowsee, Bazile, Ramanah, Seebhujun, Awotar, Beekun et Jungalee. Les opérations sont sous la supervision du chef inspecteur Sailesh Kumar Behary.