Outre l’inculpation provisoire de Conspiracy to Commit Murder dans la fusillade meurtrière de Gorah Issac du 26 octobre 1996, Shakeel Mohamed fait face à trois autres charges, soit quatre au total, dont la piste des armes, à savoir
Procuring a revolver in the commission of murder
Possession d’arme à feu, obtenue, by a means of a crime et
Giving instructions to commit a larceny, notamment le cambriolage de la 4 x 4 de couleur rouge et immatriculée 3538  NV 95 volée sur la plage de Flic-en-Flac vers 1 h 30 du matin le même 26 octobre 1996.
Shakeel Mohamed comparaît devant le tribunal de Port-Louis, où ses hommes de loi tentent d’obtenir sa remise en liberté sous caution. Son interrogatoire n’a fait que commencer après 14 heures et interrompue à 15 h pour se rendre en Cour, où se trouvent Navin Ramgoolam et d’autres membres du parti Travailliste.