PIERRE DINAN

La population mauricienne vient d’apprendre que la pension de retraite universelle sera égale à Rs 13 500 mensuellement d’ici à la fin de l’hypothétique prochain mandat du gouvernement actuel.

Quel bel exemple de gérontophilie électoraliste! Vivement 2025 pour que se réalise cette promesse !

Et cette belle enveloppe de Rs 13 500 aura-t-elle le même pouvoir d’achat qu’aujourd’hui ? Pourvu que ce ne soit pas des roupies dépréciées, avec un pouvoir d’achat inférieur à celui d’aujourd’hui ! Nos industries principales font face à tant de défis en ce moment, que ce soit le sucre à la recherche de marchés rémunérateurs, l’industrie manufacturière en quête d’une difficile modernisation pour compenser les hausses salariales, le tourisme talonné par les Seychelles et les Maldives, les services financiers en plein ajustement pour survivre aux modifications de l’accord fiscal avec l’Inde, et ainsi de suite…La valeur de la roupie tiendra-t-elle sous tous ces coups de boutoir ?

BUY NOW PAY LATER red Rubber Stamp over a white background.

Mais qu’à cela ne tienne ! Nos gouvernants nous ont fait la promesse, ils l’honoreront !

Tant pis si le déficit budgétaire enfle, et qu’en conséquence, la dette publique grossit davantage. Tant pis s’il faut éventuellement rehausser les taux de l’Income Tax et de la TVA, ou alors les taxes sur l’alcool, les cigarettes et le jeu ! Tant pis s’il manque des bras mauriciens pour faire tourner la machine économique d’ici à 2030/2040—d’ailleurs des signes sont déjà là afin que se dégagent des moyens pour honorer les pensions à une population de plus en plus âgée et de plus en plus nombreuse.

Attention à des conflits de générations !

Gouverner, c’est prévoir.