Anerood Jugnauth

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a réuni hier pour une dernière fois le Conseil des ministres du gouvernement sortant MSM-ML pour clore l’agenda du Government Business du mandat 2014-2019.

C’était l’occasion pour le leader du MSM de remercier son cabinet ministériel, au sein duquel plusieurs se sont retrouvés sans ticket ou encore battu lors des dernières législatives. La réunion d’hier au Prime Minister’s Office a été marquée par les adieux politiques de l’ancien leader du MSM et ministre Mentor sortant, sir Anerood Jugnauth.

Interrogé à sa sortie du PMO sur la défaite du leader de L’Alliance Nationale, Navin Ramgoolam, dans la circonscription Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est (No 10), sir Anerood Jugnauth a laissé entendre que « pa li tou sel kinn sibir defet non ».

Et d’ajouter : « Ena lezot osi kinn sibir defet e se enn kitsoz ki arive. » Il a avancé que « mo mem dan mo karyer monn sibir defet ». Sir Anerood Jugnauth a aussi déclaré qu’il est « très content de la victoire de l’Alliance Morisien » à ces élections, souhaitant « bonne chance au Premier ministre, Pravind Jugnauth ».

Pour sa part, le ministre sortant du Tourisme, Anil Gayan, qui n’a pas obtenu de ticket pour les élections, a affirmé qu’il retourne à sa profession d’homme de loi.

« C’est au peuple et à l’histoire de juger si j’ai été un bon ministre. La presse a créé de faux problèmes. Des “fake news”. Je considère avoir tout fait honnêtement et dans l’intérêt du pays. Je serai à mon bureau à la Sterling House. J’avais dit que je serai en retrait, mais pas en retraite. Je ne suis pas demandeur de quoi que ce soit », a-t-il soutenu.

Quant au ministre sortant du Logement et des Terres, Mahen Jhugroo, qui ne sera ni au Conseil des ministres ni au Parlement cette fois-ci, après sa défaite électorale à La Caverne-Phoenix (No 15), il a laissé entendre qu’il « se consacrera au travail sur le terrain aux côtés du leader du MSM, Pravind Jugnauth ». Il a par ailleurs déclaré « ne pas avoir d’amertume sur sa défaite dans la circonscription No 15 » et qu’il fallait accepter le verdict des urnes.

Autre ministre sortant qui ne sera pas à l’Assemblée nationale est Alain Wong. « Je prends du recul. Mo pou revini datak », a soutenu l’ancien ministre de l’Intégration sociale à sa sortie du dernier Conseil des ministres hier. Il dit vouloir « prendre du recul pour consacrer du temps à sa famille, et surtout à ses enfants ».

Et d’ajouter qu’il doit « honorer des engagements personnels » qu’il avait pris dans la circonscription Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest (No 1). « Nou pou touzour la pou travay pou pei », a-t-il soutenu. Parmi les autres ministres qui ont fait les adieux au Conseil des ministres hier, figurent aussi Prem Koonjoo, dont la fille, Kalpana Koonjoo-Shah, devrait intégrer le cabinet ministériel, et Ashit Gungah, l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce.