Le compte à rebours pour l’adoption du budget 2016/17 par l’Assemblée nationale est déjà enclenché même si le Budget Day se déroulera le 29 juillet. En effet, les indications officielles sont que le vote approuvant les Budgetary Estimates devra intervenir vers le 19 août, soit après un peu moins de trois semaines de débats en deuxième lecture. La contrainte majeure est qu’à partir du week-end du 20/21 août, Madam la Speaker, Maya Hanoomanjee, et son état-major de l’Assemblée nationale seront engagés dans une conférence internationale, la 47e assemblée de la Commonwealth Parliamentary Association (Africa Region). De ce fait, les travaux parlementaires devront connaître une interruption pour reprendre au début de septembre avec la présentation du Finance Bill, donnant force de loi aux mesures fiscales et autres dans le budget, annoncée pour au plus tard vers la mi-septembre.
Les premières indications glanées de sources bien renseignées des milieux parlementaires confirment que le coup d’envoi des débats sur le budget, présenté par le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, sera donné le mercredi 3 août, avec le gouvernement échappant à une nouvelle séance de Question Time au programme des séances du mardi. Par contre la Private Notice Question du leader de l’opposition, Paul Bérenger, sera à l’ordre du jour de ce mercredi car tout semble indiquer que Reza Uteem, porte-parole du MMM sur le dossier économie, donnera la réplique au ministre des Finances ce jour-là.
Les premières esquisses du programme des débats budgétaires laissent voir que le leader de l’opposition et le Leader of the House, sir Anerood Jugnauth, devront intervenir sur le budget lors de la séance du mardi 16 août avec également à l’agenda le Summing Up de Pravind Jugnauth de même que l’examen des dotations budgétaires au niveau du Committee of Supply. De ce fait, cette séance du mardi 16 sera amputée de toute la tranche du Question Time et également de la PNQ aux termes des dispositions des Standing Orders de l’Assemblée nationale.
Dans les jours à venir, le Government Chief Whip, Mahen Jhugroo, et le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, devront se rencontrer pour mettre au point les détails du programme des interventions des parlementaires. En moyenne, quelque 45 heures pourront être consacrées aux débats sur le budget entre le mercredi 3 et le mardi 16 août. Sauf le week-end, les séances parlementaires se dérouleront De Die in Diem et cela jusqu’à 21 heures ou 22 heures car le Leader of the House ne serait pas friand des long night sittings. Mais dans certains milieux, on n’écarte pas de séances nocturnes si le programme se trouvait off-target du vendredi 19, surtout lors de l’examen en comité des dotations budgétaires.
La conférence de l’Africa Chapter de la Commonwealth Parliamentary Association, sous la présidence de Madam la Speaker, viendra interrompre la séquence budgétaire à partir du week-end du 20/21 août avec l’arrivée des membres de l’Executive Committee et des premières délégations étrangères. La cérémonie protocolaire de l’ouverture de cette conférence parlementaire est prévue pour le 24 à l’hôtel Intercontinental de Balaclava, précédée de séances de travail au niveau de divers comités. Les délibérations dureront toute la semaine jusqu’à la clôture du 27 et le départ des délégués durant le week-end.
L’Assemblée nationale reprendra ses droits au début de septembre avec le ministre des Finances présentant le Finance Bill et d’autres textes de loi connexes au budget pour être avalisés. Très peu d’indications dont disponibles pour essayer de confirmer si des amendements au Rodrigues Regional Assembly Act en vue de remplacer la dose de représentation proportionnelle pour les prochaines élections régionales, pourraient être adoptés avant la mi-septembre.
Intervenant lors de la PNQ de mardi dernier, le Premier ministre a confirmé qu’un Draft Bill des amendements a déjà été préparé par l’ancien Chef juge sir Victor Glover. Des consultations devront être organisées auprès de diverses parties et organisations à Rodrigues avant la présentation du projet de loi à l’Assemblée nationale. Tout dépendra du programme qui devra être arrêté car le prochain scrutin pour élire les nouveaux membres de l’Assemblée régionale de Rodrigues n’aura lieu qu’en février de l’année prochaine, soit à la fin du présent mandat.
À partir de la mi-septembre, les travaux parlementaires « will stand adjourned » jusqu’à la fin d’octobre au moins, le temps de permettre au Premier ministre de se rendre à l’Assemblée générale des Nations unies à New York pour obtenir l’adoption de la résolution de Maurice sur les Chagos, condamnant la Grande-Bretagne pour le démantèlement unilatéral du territoire mauricien avant l’indépendance du 12 mars 1968.