À Jour J-1 de la présentation du Budget 2014 à l’Assemblée nationale et avec le retour ce matin du Premier ministre Navin Ramgoolam de Londres, l’ultime round d’échanges entre le Prime Minister’s Office et le ministère des Finances sur les grandes orientations et le Fine Print du Budget Speech pourrait se prolonger jusqu’à fort dans la soirée. C’est ce que prévoient des milieux autorisés à l’hôtel du gouvernement suivant de très près les préparatifs budgétaires. D’autre part, les derniers détails du calendrier des débats budgétaires à l’Assemblée nationale ont déjà été mis au point avec une cinquantaine d’heures de délibérations pour le Second Reading et l’intervention du Leader of the House annoncée pour le mardi 26. L’objectif déclaré est de boucler l’adoption du Budget 2014 avant le prochain départ de Navin Ramgoolam à Paris en vue du sommet France/Afrique des 6 et 7 décembre.
Dès son retour de Londres où le dossier de la revendication des Chagos a été mis au point avec les conseils légaux anglo-américains du gouvernement, menés par Philippe Sands, QC, le Premier ministre devra consacrer les premières 24 heures aux derniers détails du Budget 2014. Les principaux Senior Advisers au Prime Minister’s Office ont reçu des consignes strictes d’être On Standy dans cette perspective. Il va de soi que le Premier ministre prévoit des dernières séances de travail avec le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval pour compléter le Fine Tuning du Budget Speech, qui sera dévoilé l’Assemblée nationale à partir de 17 heures demain.
Les derniers arbitrages budgétaires, notamment en termes d’endettement public, de relance des investissements publics et privés en vue de privilégier la croissance et la protection des emplois devront être à l’ordre du jour des échanges au plus haut échelon du gouvernement. Le Budget 2014 pourra baliser les avenues en vue de concrétiser l’ambitieux projet d’État-océan ou de Blue Economy, dans le sillage du dialogue national initié à ce chapitre.
Mais ceux qui sont rompus à l’exercice menant à la présentation du budget de l’État consentent que les dernières 24 heures restent toujours cruciales avec les mesures fiscales, susceptibles de faire partie des Financial Resolutions à être votées par l’Assemblée nationale dès demain, encore en suspens pour éviter toute fuite. Il n’est pas à écarter que le chef du gouvernement et le Grand Argentier se donnent de nouveau rendez-vous dans la matinée demain « to tie the loose ends » avant le Special Budget Cabinet de demain après-midi pour le briefing général des autres membres du gouvernement.
En parallèle, le Government Chief Whip, le Dr Rihun Hawaldar, et le Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, ont esquissé le programme des séances des débats sur le budget. En principe, comme ce fut le cas pour les précédents, quelque 50 heures y seront réservés, dont 27 heures et 37 minutes pour le gouvernement en excluant l’intervention de Navin Ramgoolam, un peu moins de 14 heures pour le MMM sans tenir compte de la durée de la réplique du leader de l’opposition Paul Bérenger, sept heures pour les parlementaires du MSM et un peu moins de trois heures pour les députés Francisco François de l’OPR, Éric Guimbeau du MMSD et Cehl Meeah du FSM.
Les débats démarreront mardi prochain avec le discours du député Kee Cheong Li Kwong Wing et du ministre de l’Éducation, Vasant Bunwaree. Avec l’adoption d’un nouveau Supplementary Appropriation Bill probablement à l’agenda de mardi prochain, les débats sur le budget seront ajournés au mercredi 13 avec une Night Sitting éventuel. À ce stade, aucune séance de l’Assemblée n’est prévue pour samedi. Des séances nocturnes alterneront en jours de semaine et les débats en deuxième lecture devront prendre fin le mardi 26 avec le discours du Leader of the House.
Le calendrier des débats a été établi en tenant compte de l’agenda international du Premier ministre. Navin Ramgoolam sera absent de l’hémicycle pour les premiers jours de débats en raison de son déplacement à Colombo, Sri Lanka, pour le prochain Commonwealth Heads of Government Meeting du week-end des 16 et 17. L’adoption du Budget 2014 devra se faire avant le prochain déplacement de Navin Ramgoolam à Paris pour le prochain sommet France-Afrique des 6 et 7 décembre.
La présentation du Finance Bill, donnant force de loi aux mesures budgétaires, ne sera effectuée qu’à la mi-décembre.