Outre la présentation du budget 2014, soit celui précédant ce qui est présenté comme étant l’année électorale, le calendrier de travail du Premier ministre, Navin Ramgoolam, sur le plan international s’annonce chargé. En effet, dès ce week-end, il est prévu qu’il dirige une importante délégation à Londres en vue de mettre au point les derniers détails du dossier de Maurice sur le dossier des Chagos à être soumis devant le tribunal d’arbitrage de la mer suite au Counter-Memorial des Britanniques.
Intervenant lors de l’inauguration de la nouvelle caserne des pompiers de Tamarin, jeudi, le PM a donné une indication de l’urgence et de l’importance de cette étape avec pour la première fois, les Britanniques amenés à s’expliquer sur les Chagos. D’autre part, à peine la présentation du budget à l’Assemblée nationale, le chef du gouvernement devra se préparer pour participer au Commonwealth Heads of Government Meeting à Colombo au Sri Lanka du 15 au 17 courant. La présence de Maurice s’annonce primordiale car Port-Louis accueillera le prochain sommet du Commonwealth en 2015.
Avec le délai pour Maurice arrivant à échéance à la mi-mai en vue de soumettre le Rebuttal au Counter-Memorial des Britanniques, le Premier ministre se rendra à Londres ce week-end en compagnie des officiels faisant partie de la Chagos Special Cell à Londres pour des dernières discussions avec les conseils légaux anglo-américains, menés par Me Philippe Sands, Queen’s Counsel. Des séances de travail ont déjà été fixées en début de semaine à Londres avec Navin Ramgoolam rentrant à Maurice, mercredi, pour des dernières retouches au budget avant la séance parlementaire de vendredi.
Lors de son discours, jeudi, à Tamarin, le Premier ministre a donné une indication des derniers développements intervenus dans le dossier des Chagos et sa détermination à aller jusqu’au bout dans la revendication de Maurice sur les Chagos. En parlant de « deux belles victoires »,  il a soutenu que « c’est la première fois que Maurice traduit en justice la Grande-Bretagne au sujet du démembrement de son territoire. C’est moi qui ai eu le courage de prendre une initiative pareille, tandis que mes prédécesseurs n’ont jamais pu franchir cette étape ».
Navin Ramgoolam s’enorgueillit du fait que lors des étapes préliminaires, la Grande-Bretagne a essuyé un revers avec le rejet de la demande de bifurcation des procédures devant cette instance spécialisées des Nations unies. « La Grande-Bretagne ayant soumis sa position devant le tribunal, nous avons à les contredire. Les documents qui ont été présentés comportent plusieurs faussetés. Nous avons une équipe bien rodée, comprenant des hommes de loi britanniques et américains et également le Solicitor General et le secrétaire au Cabinet. Nous mettons au point les documents pour donner la réplique au gouvernement anglais. Pour la première fois, les Britanniques devront s’expliquer sur les Chagos », a-t-il déclaré en substance en prônant une extrême prudence face à l’ancienne puissance coloniale.
Ces deux jours de travail à Londres devront permettre au gouvernement de « tie the loose ends » avant de soumettre le Rebuttal au tribunal d’arbitrage avant l’expiration du délai. Avec son retour prévu mercredi, le Premier ministre devra prévoir une ultime séance de travail avec le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval pour un « Brushing Up » du discours et des propositions budgétaires avant la réunion du Special Cabinet précédant la séance parlementaire de vendredi. Des sources proches du ministère des Finances soutiennent que les préparatifs du budget 2014 ont atteint un stade relativement avancé avec « les principales orientations déjà calées ».
Néanmoins, une fois le budget présenté et le coup d’envoi des débats à l’Assemblée nationale  à partir du mardi 12, le Premier ministre devra mettre le cap sur Sri Lanka en vue du sommet du Commonwealth du 15 au 17. Maurice pourra difficilement jouer aux abonnés à Colombo en dépit des controverses politiques et diplomatiques découlant du non-respect des droits humains dans ce pays.
A la fin de ce sommet, Maurice devra prendre le relais car CHOGM 2015 s’y déroulera. La délégation mauricienne profitera de sa présence dans l’enceinte du Bandaranaike Memorial International Conference Refurbished, qui avait accueilli le sommet du Mouvement des Non-Alignés (NONAM) de 1976, pour établir et renforcer des contacts pour le rendez-vous de 2015.
Les séances plénières du Port Louis CHOGM devront se dérouler au Swami Vivekananda International Conference Centre alors que pas moins de trois options ont été retenues pour le Commonwealth Heads of Government Retreat avant la conclusion des travaux. Aucun détail n’est disponible à ce stade car dès janvier prochain, une délégation de haut niveau du Commonwealth Secretariat fera le déplacement à Maurice pour mettre au point les détails de la logistique pour l’accueil d’une cinquantaine de délégations de pays du Commonwealth de même que les mesures de sécurité nécessaires.
La délégation dirigée par Navin Ramgoolam devra être de retour au pays au début de la troisième semaine de novembre pour se replonger dans la dernière tranche des débats parlementaires sur le budget 2014 avant le marathon de l’examen en comité des Budget Estimates.