Des ministres, dont le Premier ministre et ministre des Finances suppléant, Rashid Beebeejaun, participeront demain à une des ultimes fonctions dans le cadre du Government Business avant la dissolution de l’Assemblée nationale et la gestion des affaires de la Cité par un Caretaker Government. Cette éventualité est des plus plausibles avec la dissolution imminente de l’Assemblée nationale, au plus tard le lundi 6 octobre. Ainsi, la première réunion des tripartites en vue de décider de la compensation salariale payable à partir du 1er janvier de l’année prochaine a été convoquée pour demain à 10 h au Lunchroom de l’Assemblée nationale.
En l’absence du Premier ministre Navin Ramgoolam, qui détient également le portefeuille des Finances, Rashid Beebeejaun présidera cette séance de travail avant de rendre le tablier au principal concerné attendu de Londres durant le week-end. En attendant, Statistics Mauritius vient de rendre public un relevé des salaires dans les divers secteurs économiques, indiquant que l’électricité et les services financiers sont parmi les mieux payés avec des salaires mensuels dans la fourchette de Rs 44 368 à Rs 42 095 alors que les administratifs se trouvent au bas de l’échelle avec une moyenne de Rs 13 802.
La question du quantum de la compensation salariale pour 2015 sera le principal item à l’agenda de cette première réunion des tripartites. Mais, dans la conjoncture, il existe très peu de chances, pour ne pas dire aucune, qu’un montant puisse être proposé demain. Ce comité tripartite, qui comprend 25 membres, prendra probablement connaissance d’une présentation de la situation économique et des perspectives pour le prochain exercice financier par le gouvernement.
Dans cet exercice, Rashid Beebeejaun sera épaulé par le secrétaire financier, Dev Manraj. Subséquemment, les représentants des syndicats et du patronat, menés par le Joint Economic Council (JEC), devront être en mesure de présenter une ébauche de leurs prises de position. Aux termes des procédures établies, un comité technique sous la supervision de Statistics Mauritius sera institué pour établir les prévisions du taux d’inflation pour la présente année financière, soit jusqu’à la fin de décembre.
À ce stade, le comité tripartite comprend 25 membres, répartis comme suit : neuf représentants des employés (un pour chacune des confédérations des syndicats), neuf membres du patronat (du JEC, de la Mauritius Employers’ Federation et de la Mauritius Exporters Association) et sept représentants du gouvernement, dont le Premier ministre et ministre des Finances par intérim, les ministres de l’Agro-industrie, du Travail et des Relations industrielles, du Tourisme et des Loisirs, de l’Industrie et du Commerce, des Affaires et des Coopératives et du Service civil et des Réformes administratives.
Les négociations tripartites en vue du paiement de la compensation salariale se déroulent dans un contexte politique différent cette année, le pays étant dans l’expectative des élections législatives avant la présentation du budget 2015 en novembre prochain. À ce stade, il est difficile de dire si le dossier de la compensation salariale sera bouclé avant la date des élections anticipées. Toutefois, la certitude demeure que la présentation à l’Assemblée nationale de l’Additional Remuneration Bill devra attendre le prochain ministre du Travail et des Relations industrielles, qui devrait être autre que l’actuel, Shakeel Mohamed, dans le nouveau contexte politique qui se dégagera.
Entre-temps, la dernière édition du Survey of Employment and Earnings in Large Establishments donne une indication des salaires à mars dernier. Statistics Mauritius révèle que la moyenne des salaires était en mars dernier de Rs 24 423, soit en hausse de 4,9 % par rapport à la période correspondante l’année dernière. Les plus fortes progressions ont été enregistrées dans le secteur de l’électricité avec une hausse de 18,4 %, le transport avec 11,8 % et l’eau avec 10,3 %.
Les employés dans le créneau de l’Électricité, Gas, Steam and Air Conditioning Supply sont les mieux lotis avec des salaires moyens de Rs 44 368 par mois suivis de ceux dans les services financiers et des assurances avec Rs 42 095, et ceux des Professional, Scientific and Technical Activities avec une moyenne salariale de Rs 40 949 par mois. Les cadres des Administrative and support Service Activities sont au bas de l’échelle avec des salaires moyens de Rs 13 802.
Dans le secteur des Export Earning Enterprises, les salaires sont de Rs 13 027 en moyenne, soit une progression de 7 % par rapport à mars 2013. Dans les activités manufacturières, la moyenne est de Rs 12 644 par mois contre Rs 21 170 dans les Non-Manufacturing Establishments.