À 17 jours de la présentation du budget 2016-17 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre et ministre des Finances, sir Anerood Jugnauth, la révision des honoraires des ministres et des parlementaires a déjà été avalisée par le Conseil des ministres lors de ses délibérations de la semaine dernière. Tout semble indiquer que les amendements nécessaires seront adoptés à la National Assembly Allowances and Privileges Act avant la fin de ce mois pour que le nouveau barème de révision des allocations de base variant de Rs 296 000 par mois pour la présidente de la République à Rs 74 350 pour les parlementaires, proposé par le Pay Research Bureau (PRB), soit inclus dans les Budget Estimates 2016-17.
Les chiffres disponibles indiquent que les ministres et parlementaires bénéficieront d’une révision salariale de l’ordre de Rs 8 000 par mois. Ceux occupant les fonctions de vice-Premier ministre pourront obtenir une hausse de Rs 10 000 par mois. Cette révision des honoraires politiques a pris effet depuis le 1er janvier comme c’est le cas des fonctionnaires. Avec le, nouveau barème mis en pratique, les ministres de même que Madam The Speaker feront leur entrée dans le Rs 200 000 Club dans le public, dont l’accès était jusqu’ici réservé à la présidente de la République et au Premier ministre. Mais, en ajoutant des différentes “allowances” et autres facilités, le Take Home Packet, excluant l’Income Tax, dépassait les Rs 200 000 pour les membres du gouvernement, Madam La Speaker et le leader de l’opposition.
Dans la nouvelle configuration salariale, l’All-Inclusive proposé au Premier ministre est de Rs 552 650, soit avec des salaires de base de Rs 290 000 (+ Rs 8 000 par rapport à janvier 2013). Force est de constater qu’avec le rapport du PRB de 2013, le Package mensuel du Premier ministre, incluant la “Duty allowances”, les autres allocations, dont le loyer, l’entertainment, la Grant et l’essence, se monte jusqu’ici à Rs 515 180.
Présidente de la République : hausse de Rs 8 000 dans les salaires de base, soit de Rs 288 000 à Rs 296 000 avec des “allowances” portant le Package mensuel à Rs 367 085.
Vice-président de la république : des salaires de Rs 206 000 contre Rs 198 000 à ce jour et des allocations de quelque Rs 48 000 pour porter le Package à environ Rs 255 000
Deputy Prime Minister : Rs 206 000 par mois avec les Rs 8 000 du PRB pour arriver à quelque Rs 355 000 avec les “allowances”
Vice-Premier ministre : Rs 10 000 sur les salaires de base, soit Rs 203 000 par mois et des “allowances” de plus de Rs 120 000 pour arriver à quelque Rs 322 000
Ministres et Speaker : Rs 200 000 par mois, soit le barème de révision de Rs 8 000 et des “allowances” de plus de Rs 150 000 pour se retrouver dans la fourchette mensuelle de Rs 350 000 à Rs 360 000
Parliamentary Private Secretaries : Rs 140 000 contre Rs 132 000 en vigueur depuis le 1er janvier 2012 et quelque Rs 100 000 d’“allowances”, soit un Package de plus de Rs 245 000
Leader de l’opposition : Le tarif de base d’augmentation de Rs 8 000, soit de Rs 150 000 à Rs 158 000 par mois alors que l’All-Inclusive avec les “allowances” est légèrement au-delà de la barre des Rs 250 000.
Avec les propositions du PRB, le Deputy Chairman of Committees bénéficiera de Rs 177 175 avec des salaires de base de Rs 92 000, le Government Chief Whip de Rs 240 450 avec des salaires de base de Rs 146 000, le Deputy Government Whip Rs 177 000 avec des salaires de base de Rs 92 000, le Whip de l’opposition Rs 188 910 avec des salaires de base de Rs 102 500 et les députés avec Rs 157 485 avec des salaires de base de Rs 74 350 par mois.
Le volet politique du rapport du PRB, adopté par le gouvernement vendredi dernier, prévoit également une révision des allocations au niveau des collectivités locales comme suit :
Maires et présidents de Conseil de district : Rs 39 575 contre Rs 35 400 par mois
Adjoints au maire : Rs 21 475 contre Rs 17 850
Conseiller municipal : Rs 11 970 contre Rs 9 000