Avec le départ hier soir du Premier ministre suppléant et Deputy Prime Minister Xavier-Luc Duval pour la grand-messe du tourisme mondial Top Resa, Showkutally Soodhun assume pour la première fois de sa carrière politique les fonctions au plus haut échelon à l’hôtel du gouvernement. En tant que nouveau Premier ministre par intérim, il réalisera une autre première vendredi, en présidant le conseil des ministres avant le retour de Xavier-Luc Duval samedi. Ce fidèle lieutenant politique de sir Anerood Jugnauth, qui a tenu à rendre hommage à ce dernier pour la confiance placée en lui, fait face à deux priorités des priorités dans la conjoncture, soit le dossier délicat des cinq pèlerins mauriciens portés disparus depuis jeudi dernier lors de la bousculade meurtrière de La Mecque avec le rapatriement dans les meilleurs délais de la dizaine de pèlerins blessés ou souffrants en Arabie Saoudite, et ensuite le dossier des projets hôteliers en suspens.
Sur le plan purement politique, le président du MSM, principale composante de l’Alliance Lepep, compte animer cet après-midi une réunion du comité régional de ce parti dans la circonscription de Montagne-Blanche/GRSE (N° 10) après la manifestation du Parti travailliste à Kewal Nagar pour marquer le 115e anniversaire de la naissance du Père de la Nation, sir Seewoosagur Ramgoolam. Il va de soi qu’en tant qu’en tant que chef du gouvernement suppléant, Showkutally Soodhun se penchera en priorité sur le dossier des pèlerins mauriciens à La Mecque, qu’il a suivi depuis leur départ pour le Hadj. À ce matin, le statu quo prévalait encore avec toujours cinq Mauriciens portés disparus, soit les quatre membres de la famille Janoo et Halima Nujurally. À l’heure des déclarations ministérielles à l’Assemblée nationale, hier après-midi, il est intervenu pour établir la chronologie des événements depuis jeudi dernier (voir détails plus loin).
Interrogé ce matin au téléphone par Le Mauricien, le Premier ministre suppléant a signifié son intention de renouer les contacts avec les ministres des Affaires étrangères et du Hadj d’Arabie Saoudite en vue de résoudre l’énigme de la disparition de ces Mauriciens. Toutes les recherches et battues effectuées par les représentants de l’Islamic Cultural Centre, Sam Lauthan et Fareed Jaunbocus, que ce soit à la morgue ou dans les hôpitaux et centres médicaux, ont été vaines jusqu’ici.
« Aucune piste ne sera délaissée pour essayer de comprendre ce qui aurait pu advenir à nos compatriotes participant au pèlerinage du Hadj. D’ailleurs, ce matin même, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, est entré en contact avec moi pour partager des informations sur l’état et la situation de certains pèlerins à La Mecque. J’ai déjà transmis des détails à qui de droit pour que le nécessaire soit fait. Pendant cette suppléance, je compte pratiquer l’ouverture et cela sans aucun parti pris politicien », ajoute Showkutally Soodhun, toujours inquiet d’être sans nouvelle des quatre membres de la famille Janoo et de Halima Nujurally.
Fausse alerte
Hier après-midi, une fausse alerte a surgi à l’effet que la dépouille d’une Mauricienne avait été recouvrée à la morgue de La Mecque. Les représentants de l’Islamic Cultural Centre devaient se rendre à la morgue pour obtenir confirmation de ce détail. Il s’est avéré que cette victime de la bousculade n’était pas une Mauricienne mais une Saoudienne. Avec la fin du pèlerinage et les pèlerins quittant La Mecque pour Medina, d’autres dispositions ont été prises pour la poursuite de la recherche.
Un autre problème délicat sur les bras des autorités mauriciennes demeure l’évacuation sanitaire dans les plus brefs délais des blessés de la bousculade ou encore des pèlerins souffrants des conditions éprouvantes en Arabie Saoudite. Le Premier ministre suppléant compte reprendre toute la question avec l’un des Senior Vice Presidents d’Emirates, qui est arrivé à Maurice ce matin. « Je compte discuter du transfert des blessés et des pèlerins malades avec le représentant d’Emirates et je veillerai à ce que cela se fasse sans aucun frais additionnel », fait-il comprendre.
Le Senior Vice President d’Emirates a fait le déplacement à Maurice en vue d’entamer un round de négociations avec les autorités mauriciennes au sujet d’une éventuelle révision de l’accord et du partage de code avec Air Mauritius. Showkutally Soodhun prévoit de rencontrer la mission d’Emirates avec ce double objectif.
Un autre dossier que compte suivre le Premier ministre suppléant est celui de projets hôteliers dans une tentative de relancer la création d’emplois. Les promoteurs de projets des Salines à Rivière-Noire, de l’IRS de Roches-Noires, juste à côté du campement « maudit » de Navin Ramgoolam, et du Royal Park dans le Nord ont été convoqués par Showkutally Soodhun en vue de passer en revue la situation et de tenter de débloquer les bottlenecks bloquant le démarrage de ces projets d’envergure.
À l’agenda du jour du Premier ministre suppléant s’inscrivent une séance de travail avec des membres d’une délégation de l’Inde en visite de prospection dans le secteur du “bunkering” dans le port, une réunion politique pour le compte du MSM au N° 10 et la remise de chèques à des athlètes mauriciens qui ont brillé lors des récents championnats à l’étranger.