Dans le cadre des célébrations du tricentenaire de la Grande Loge Unie d’Angleterre, l’institution qui gouverne la franc-maçonnerie d’obédience anglaise dans le monde, la loge de l’Amitié de Maurice a organisé une série d’activités. Dont un open day dans son temple situé à Phoenix, ainsi que la visite de Graeme Mac Kenzie, l’Assistant Grand Maître du district de l’Afrique du Sud du Nord, dont Maurice fait partie de la juridiction. Nous sommes allés à la rencontre de ce dignitaire pour essayer d’en savoir un peu plus sur la franc-maçonnerie qui, selon lui, « n’est pas une société secrète, mais une société avec des secrets. » Contrairement à ses frères maçons mauriciens qui aiment bien donner d’eux et de l’institution dont ils sont membres une image sérieuse et secrète, Graeme Mac Kenzie projette, lui, l’image d’un frère totalement décomplexé. Dans ses propos comme dans sa tenue. C’est en effet en tee-shirt et short qu’il a commencé l’entretien et ce n’est qu’après qu’il a revêtu sa tenue officielle avec ses insignes pour esquisser un pas de danse, comme un chanteur de variétés.