Un accident fatal survenu à 4 h du matin samedi dernier a ôté la vie à Rébecca Sauzier-Desveaux de Marigny à Grand-Baie. La jeune femme, fille de l’avocat Me Maxime Sauzier (SC), revenait d’une fête. Sa voiture s’est fracassée en heurtant de plein fouet le taxi de Chandrassen Dusoye qui s’était arrêté aux feux. Une charge provisoire d’« involuntary homicide by imprudence » devait être logée contre lui aujourd’hui au tribunal de Mapou.
Rébecca Rose-Marie Sauzier-Desveaux de Marigny, 27 ans, revenait d’une soirée entre amis et faisait route vers son domicile à Cap-Malheureux quand sa voiture a percuté de plein fouet un taxi conduit par Chandrassen Dusoye, qui s’était arrêté aux feux de signalisation. Samedi matin, les policiers du poste de Grand-Baie ont effectué un examen du véhicule. Selon les constats des limiers, le choc a été d’une rare violence et l’airbag n’aurait pas résisté à l’impact.
L’autopsie effectuée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a révélé que Rébecca Sauzier est décédée suite à un « shock following rupture of the heart ». La jeune femme a percuté le volant de son véhicule suite à l’explosion de l’airbag, essuyant des blessures graves au niveau du torse et des côtes qui ont été fracturées. D’autres blessures ont été relevées sur la victime, notamment sur le visage et les épaules.
Chandrassen Dusoye, 57 ans, le chauffeur du taxi, habite Triolet. Selon les informations qui ont transpiré des sources policières, il avait deux passagers qui ont été légèrement blessés. Ces habitants de Mon-Choisy ont été transportés à l’hôpital SSRN pour des soins. Selon la police, qui a procédé à un alcotest du taximan, celui-ci n’avait aucune trace d’alcool dans le sang. Il a été soumis à un interrogatoire serré et devait comparaître aujourd’hui devant la cour de district de Rivière-du-Rempart à Mapou. Une charge provisoire d’« involuntary homicide by imprudence » devrait être logée contre lui pendant la tenue de l’enquête policière.
Les obsèques ont eu lieu hier après-midi. Ce matin, Me Maxime Sauzier (SC), inconsolable, ne s’est pas présenté au tribunal. Rébecca Sauzier-Desveaux de Marigny laisse derrière elle une fille de six ans.