Trois joueurs de rugby de nationalité française ont été agressés et dépouillés lundi à Grand-Baie par un groupe d’individus armés de sabres. Félix Le Bourhis, Etienne Herjean et Pierre Gayraud ont été agressés dans la nuit de dimanche à lundi. Ces ressortissants français étaient venus séjourner à Maurice dans le cadre de leur participation au World Cup 10’s Rugby Tournament, compétition tenue au Stade Anjalay dimanche.
Juste après la cérémonie de clôture du tournoi de rugby dans la soirée, les rugbymen français ont été conviés à la Beach House, à Grand-Baie, pour une réception, laquelle a pris fin aux alentours de minuit. Les trois amis ont alors décidé de se rendre au Banana Café Pub pour prolonger les célébrations. Vers 3h, ils se sont rendus dans un snack, en face du pub, pour acheter à manger. Une bagarre a alors éclaté entre les trois Français et un groupe d’individus armés de sabres et de marteaux, sur la route principale.
L’un des agresseurs s’en est pris à Etienne Herjean et Felix Le Bourhis, qui a été blessé au pied gauche. Le malfaiteur a ensuite forcé Etienne Herjean et Pierre Gayraud à le suivre jusqu’au guichet automatique de la State Bank of Mauritius, à Grand-Baie. Felix Le Bourhis a été contraint d’effectuer un retrait de Rs 20 000 et de remettre l’argent à son agresseur. Non satisfait, le malfaiteur devait alors exiger une somme supérieure. Pierre Gayraud a dès lors effectué un retrait de Rs 10 000, qu’il a remis à son agresseur.
Les rugbymen ont ensuite pris un taxi et sont rentrés à l’hôtel Le Canonnier. De là, ils ont été transportés à la Clinique du Nord pour recevoir les soins nécessaires. Vers 10h hier matin, Félix Le Bourhis, Etienne Herjean et Pierre Gayraud ont déclaré à la police de Grand-Baie pouvoir reconnaître leur agresseur. D’après les images des caméras de surveillance du Banana Café, l’individu était vêtu d’un t-shirt blanc et d’un pantalon noir, et était accompagné de quatre complices. Les malfrats sont activement recherchés.