À GRAND-BAIE : Ils se font passer pour l’ADSU pour commettre un kidnapping et un vol
La Criminal Investigation Division (CID) de la Northern Division ont du pain sur la planche depuis le week-end dernier avec une bande de faux policiers semant la terreur à Grand-Baie. Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, ces trois individus, qui se sont fait passer pour des officiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), ont enlevé un jeune serveur de 25 ans avant d’emporter Rs 6 000 qu’il avait en sa possession. Un suspect a été appréhendé par la police mais les deux autres courent toujours.
Les recoupements d’informations auprès des sources policières indiquent qu’aucun développement majeur n’est intervenu dans cette enquête après l’arrestation de Stevenson L’Enclume, 42 ans, habitant La Tour Koënig, survenue aux petites heures du matin, mercredi. Interrogé par les limiers, ce dernier a nié en bloc les accusations portées contre lui. Il a tout de même été inculpé provisoirement devant le tribunal de Mapou pour le délit de “usurping public functionary”avant d’être reconduit en détention policière jusqu’à nouvel ordre.
Ainsi en l’absence des dénonciations de la part de Stevenson L’Enclume, les enquêteurs de la police mettent les bouchées doubles en vue de remonter la piste des deux autres suspects. Selon des indications, ils circulaient le week-end dernier à bord d’un 4×4 immatriculé 7467 DC 08 appartenant à un gros-bras notoire de la région de Grand-Baie. Vers 1h30 dimanche matin, le véhicule a obstrué la route d’un taxi marron dans lequel se trouvait un serveur de 25 ans. Ce dernier venait de terminer son service dans la boîte de nuit Le Bambouset était en route pour regagner son domicile à L’Espérance.
Après être sortis de leur 4×4, les trois hommes devaient se présenter comme des officiers de l’ADSU avant d’enlever le serveur sous prétexte que ce dernier transportait de la drogue sur lui. Le véhicule a pris la direction d’un champ de cannes à Vale. La jeune a subi des agressions physiques avant d’être dépouillé de la somme de Rs 6 000 en sa possession. Ensuite, les bandits se sont enfuis, laissant le jeune homme seul dans le champ de cannes. Pendant la semaine écoulée, la CID de la Northern Division avait interrogé le chauffeur du taxi marron en vue d’éclaircir les circonstances de cet enlèvement suivi d’un vol, mais il a affirmé ne rien avoir à faire avec cette affaire.