Xavier-Luc Duval a inauguré mercredi le centre d’éveil Les Mirabelles à Grand-Baie. Dans son discours, le ministre des Finances a salué cette initiative des fondations Terre de Paix et Antoine Tsia Lip Ken.
Le centre d’éveil Les Mirabelles, qui a ouvert ses portes le 1er avril, accueille 33 enfants âgés de 3 mois à 3 ans. Cette facilité permet à beaucoup de parents de travailler en toute quiétude. « Les projets sociaux qui concernent les enfants dans le besoin me touchent particulièrement. Leur éducation me tient à coeur… Il est de mon devoir de donner un coup de main. Je salue ainsi cette initiative des fondations Terre de Paix et Antoine Tsia Lip Ken… J’encourage les autres à suivre le pas », a déclaré le ministre des Finances Xavier-Luc Duval.
De son côté, Patricia Yue, codirectrice de Terre de Paix, a expliqué au Mauricien : « Comme nous savons que les parents n’ont pas beaucoup de moyen, nous leur demandons uniquement une simple contribution. Ils sont aussi invités à participer, quand ils le peuvent, aux activités du centre en vue de les aider à mieux communiquer avec leurs enfants ». Et d’ajouter : « Il y a beaucoup de mères qui ont moins de 18 ans. Certaines ne savent pas comment éduquer leurs enfants. Nous organisons donc des réunions pour les former. »
Rs 2 millions ont été injectées dans la construction de ce centre d’éveil. De plus, Rs 1,5 million par an seront nécessaires pour gérer Les Mirabelles. « Pour la Fondation Antoine Tsia Lip Ken, l’éducation des enfants vulnérables est au coeur de notre action car nous sommes convaincus que la prise en charge de ces jeunes dès leur plus jeune âge leur permettra d’avoir un meilleur avenir. Ce centre d’éveil est un projet phare de notre organisation car il est à la base même de notre programme de lutte contre la pauvreté », a expliqué son président Pascal Tsin. Et d’ajouter : « Je lance un appel au ministère des Finances afin de nous allouer un terrain pour développer Les Mirabelles en créant une école spécialisée qui prendra en charge des enfants rencontrant des difficultés. Nous pourrons alors leur apprendre un métier et les encadrer. »
Les enfants de l’école gouvernementale de la localité ont aussi participé à cette inauguration en chantant l’hymne national et en récitant un poème sur la famille. Une plaque commémorative a ensuite été dévoilée par Xavier-Luc Duval.