Il vient à peine de sortir de prison qu’il replonge déja pour des délits. Vilassen Cadervalooo, un récidiviste âgé de 30 ans, a été arrêté mardi par les limiers de la Criminal Investigation Division de Grand-Baie sous la supervision du chef inspecteur Beehary. Dans un premier temps, il était activement recherché pour ne pas s’être présenté au poste de police après sa sortie de prison. Au final, il passera aux aveux pour des vols d’essence d’une valeur de Rs 20 000.
Les recoupements d’informations du Mauricien indiquent que cet habitant de Cap-Malheureux avait au départ passé un séjour de deux ans à l’ombre pour des affaires de vol. À sa sortie il y a trois mois, Vilassen Cadervalooo devait se présenter deux fois par semaine au poste de police de Grand-Baie, selon la Habitual Criminal Regulation en vigueur. Toutefois, pendant un mois, Vilassen Cadervalooo n’a effectué aucun call auprès des éléments affectés au poste de police de Grand-Baie et devait complètement disparaître de la circulation.
Black étant introuvable, les limiers de la CID ont pris le relais pour se lancer à sa traque. Pendant la même période, un certain nombre de délits s’accumulaient en ce qu’il s’agit d’importants vols d’essence sur les bateaux à Grand-Baie, entre autres. Compte tenu de son lourd passé, les soupçons devaient être orientés sur Vilassen Cadervalooo.
Mardi après-midi, les limiers de la CID de Grand-Baie, en étroite collaboration avec l’Anti Drug Smuggling Unit et la National Coast Guard, ont monté une opération de surveillance de la cachette du suspect située à Chemin Vingt-Pieds. Après avoir donné dans un premier temps du fil à retordre aux policiers en prenant la fuite, Vilassen Cadervalooo a été finalement intercepté.
Au cours de son interrogatoire mené par les hommes du chef inspecteur Beehary — les constables Adhin, Bardin, Jogee et Ajundhooa —, le suspect est passé aux aveux pour quatre cas de vol d’essence, dont trois sur des bateaux et un au préjudice de son voisin, le tout pour une valeur de Rs 20 000. Black a avancé qu’il utilisait l’essence pour sa moto. L’enquête policière se poursuit.