Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, était l’invité spécial de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) hier soir au Ganga Talao. Le président de la fédération, Somduth Dulthumun, a tenu la police pour « responsable de la mort d’un pèlerin » dans un accident jeudi dernier. « La police n’a pas fait son travail correctement. Le gouvernement doit suivre la situation de près », a-t-il déclaré avant de s’empresser d’ajouter que « nous sommes tous responsables de cette situation ».
La cérémonie officielle du lancement du pèlerinage du Maha Shivaratree s’est déroulée à Grand-Bassin hier soir en la présence de l’invité spécial de la MSDTF, le Premier ministre sir Anerood Jugnauth, et de son « chief guest », Pravind Jugnauth. Des ministres ont également assisté à cette cérémonie officielle marquée par des chants et des danses présentés par des élèves du Mahatma Gandhi Institute (MGI), de l’Indira Gandhi Centre for Indian Culture (IGCI) et du Sanatan College, ainsi que par des artistes indiens.
Lors de son discours, Somduth Dulthumun, président de la MSDTF, a rappelé qu’il évoque le problème de la sécurité routière « depuis longtemps » aux pèlerins. « Les choses ne se passent pas comme auparavant, où les pèlerins sortaient en grands groupes et les leaders assuraient la sécurité sur la route. Aujourd’hui, ils sortent en petits groupes, sans leader. S’il y a des leaders, ils doivent prendre leurs responsabilités », a-t-il lancé.
Le président de la MSDTF a également déclaré que, depuis des années, il conseille aux pèlerins de ne pas fabriquer de grands “kanwars” pour les emmener au Ganga Talao. « Dieu ne vous demande pas de grands “kanwars” ou de l’or, il ne vous demande que de l’eau. Il faut cesser de faire du spectacle. Ce n’est pas bien de nuire aux autres usagers de la route », a-t-il fait ressortir avant de réclamer « de la discipline » de la part des pèlerins du Maha Shivaratree.