Démonstration de force de l’alliance PTr/MMM au N° 13 hier, avec un défilé de voitures précédant le congrès de Grand-Bois. Paul Bérenger a affiché la confiance après le « tournant du week-end », citant la liste officielle des candidats et le « succès » du rassemblement des jeunes. Navin Ramgoolam, lui, a tiré à boulets rouges sur sir Anerood Jugnauth, rappelant ses « attaques contre certaines communautés. » Rama Sithanen, pour sa part, pris l’engagement de relancer et de diversifier l’économie, en annonçant des prêts garantis par l’État aux PME.
Marquer les esprits. Dans leur volonté de montrer qu’ils étaient plus forts sur le terrain, les partisans de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité ont organisé un important défilé hier, provoquant un embouteillage monstre dans la région. Dans les coulisses, il se chuchote qu’une telle manifestation était nécessaire car beaucoup de partisans avaient « viré » et qu’il fallait les convaincre de revenir. D’ailleurs, lors de son intervention, Rama Sithanen n’a pas manqué de souligner que « bokou pe retourne » après avoir subi un « lavage de cerveau. »
Selon les candidats PTr/MMM, leurs adversaires joueraient « la carte communale. » Ils ont appelé les partisans à ne pas « tomber dans leur piège » et à voter bloc. « Ena dimounn pe demann vot sinpati, napa koupe transe », a martelé Pradeep Peetumber, invitant l’assistance à voter d’abord pour Zouberr Joomye avant de voter pour Rama Sithanen et lui-même. Le candidat mauve lui a rendu la politesse et Rama Sithanen en a fait de même.
Paul Bérenger, pour sa part, a affiché la confiance, évoquant une nouvelle fois le 60-0. « Sa week-end ki finn deroule la finn enn tournan dan la kanpagn elektoral. Avek nou kongre zenn, mo kapav dir zot ki nounn asom ban lezot parti ki ti pe ankor espere gagn sa eleksion la. » Paul Bérenger a par la suite évoqué sa maladie, arguant qu’il se sent aujourd’hui « pli fit qui zame. » Il a par là même salué le professionnalisme de son candidat, le Dr Zouberr Joomye, qui a pu détecter son cancer à temps.
Le leader du MMM n’a pas manqué non plus d’afficher sa « fierté » concernant la nomination de Françoise Labelle comme Speaker de l’Assemblée, précisant : « C’est la première fois dans l’histoire de Maurice qu’une femme va remplir cette fonction. Cela prouve que les femmes ont bien leur place dans notre alliance. »
Il s’est par la suite intéressé à la liste des candidats de l’Alliance Lepep, rendue publique samedi dernier, critiquant au passage les trois candidats de la circonscription N° 13. De même, il estime que le PMSD et le ML se sont fait « ridiculiser » par le MSM avec le nombre de tickets obtenus au final. Paul Bérenger a tout de même invité les partisans à respecter les adversaires.
S’adressant aux jeunes, le leader du MMM a argué que « nou pe travay en kolaborasion avek Navin pou devlop nou lekonomi, pou donn zot enn leritaz. Nou pe met drwa de vot pou eleksion vilaz ek minisipal à partir 16 an. Nou kone zot intelizan, nou krwar dan lazeness morisienn, nou pou fer lil Moris vinn enn lexamp pou bann lezot pei. » Il a toutefois reconnu que l’économie est le plus grand défi qui attend l’alliance.