Photo illustration

Le village de Grand-Bois a connu une animation particulière jeudi après-midi avec le lancement dans la localité, à l’arrière du poste de police de la localité, d’une campagne de prévention nationale de maladies non transmissibles.

Les habitants de la région ont effectué des tests de dépistage pour le diabète, l’hypertension, le cholestérol et le cancer du sein dans le centre social. Cet exercice, une initiative du ministère de la Santé et de la Qualité de la vie, prendra fin samedi prochain.

Pour Vinay Roopun, président du village de Grand-Bois, cette opération était attendue depuis bien longtemps par les habitants.

« Les personnes que nous avons rencontrées nous ont fait cette suggestion. J’ai transmis le message à nos élus, qui ont accueilli favorablement l’idée. Après discussion avec toutes les instances concernées, elles se sont mobilisées pour que cet exercice ait lieu dans les meilleures conditions. Je demande aux habitants de la région de profiter de cette occasion pour effectuer les différents tests et faire passer le message. »

Arvin Muniah, conseiller du village, et qui a assisté au lancement de cette campagne, s’est dit impressionné par le nombre de personnes ayant fait le déplacement ce jour-là.

« Je ne crois pas que c’est par curiosité. Comme nous avons un taux de diabète très élevé à Maurice, les gens ont commencé à faire très attention à ce qu’ils consomment. Ils prennent des précautions et en profitent pour faire un bilan de santé à chaque fois que l’occasion se présente. »

Oomesh Bajah, représentant du village au sein du Conseil de District de Grand-Port, a été étonné d’apprendre d’Anwar Husnoo, ministre de la Santé, qu’environ 2 500 personnes étaient atteintes de cancer et que la majorité sont des femmes, soit 1 500.

Comme les deux conseillers, il souhaite que les habitants prennent les dispositions pour effectuer les tests. « Si ou al lot plas, zot pou bizin depans o mwin Rs 3 000 à Rs 4 000, seki reprezant enn som ase konsekan dan enn bidze alor ki isi li gratis », dit-il.