La tranquillité du village de Grand-Gaube a été brisée ces dernières semaines avec le début de travaux d’un projet d’Integrated Hotel Scheme (IHS) qui risque de restreindre l’accès à la plage aux habitants. Ces derniers sont montés au créneau pour dénoncer ce qu’ils estiment être un développement sauvage. Un événement pour ce village de pêcheurs réputé pour sa tranquillité.
Le conseil du village et les habitants craignent que le projet d’IHS vienne les empêcher d’avoir un accès libre à la plage. Pire, ils ont peur qu’il ne soit le début d’un vaste chantier avec des projets d’IRS et de boat house sur plusieurs parties de la plage.
Leurs craintes sont légitimes puisque les propriétaires de ces terrains ont déjà exprimé leur souhait d’aller de l’avant avec des projets touristiques et de loisirs. “Dès qu’un des propriétaires aura construit, les autres en feront de même. Ce sont les habitants de la région qui seront lésés. Si sa bann proze la al de lavan, pa pou res enn bout laplaz pou bann abitan Grand-Gaube”, s’insurge Even David, président du conseil de village de la localité.