Les esprits se sont échauffés hier à Melville, Grand-Gaube, après qu’un policier de 29 ans, au volant d’une voiture privée, a renversé un retraité de 66 ans. Des membres du public n’ont pas apprécié l’attitude « arrogante » de ce constable affecté à la National Coast Guard et ils ont failli le passer à tabac. Son collègue, qui était avec lui dans le véhicule, tentait de désamorcer la situation. L’accident s’est déroulé hier vers 20h alors qu’une partie de la route St-Michel vers Melville était bloquée.

Des personnes se trouvaient dans la rue et s’amusaient avec des pétards. Les deux policiers se trouvant dans une Toyota s’impatientaient. Très irrité, le conducteur a alors lancé « pena frin dan sa veikil la », menaçant d’accélérer. C’est alors qu’une habitante de la localité, âgée de 22 ans, l’a réprimandé. Dans une déposition à la police, cette dernière avance que le policier a lancé des jurons et devait faire comprendre aux personnes sur place qu’il était intouchable. Il a alors démarré en trombe en faisant machine arrière et devait heurter un retraité. Ce dernier a été projeté contre un mur et s’est blessé. Il a été conduit à l’hôpital du Nord par des volontaires.

Entre-temps, le policier s’est dirigé vers Melville. Mais des membres du public l’ont interpellé à plusieurs mètres du lieu de l’accident. Ils ont alors menacé de le passer à tabac et d’endommager son véhicule. Son collègue a tenté de parler avec ces personnes en colère, qui les ont entourés pour les empêcher de quitter les lieux en attendant l’arrivée de la police.

Finalement, les deux policiers ont été placés dans un véhicule de la police et ont été conduits au poste de police de Goodlands au lieu de Grand-Gaube pour leur propre sécurité. Le constable de la NCG a été testé négatif à l’alcootest. Interrogé sur les circonstances de cet accident, il a déclaré « mo pa pe santi mwa bien » et devait solliciter une assistance médicale. Il a été autorisé à rentrer chez lui, mais il devra revenir au poste de police bientôt pour consigner sa version des faits. Entre-temps, la santé du sexagénaire est jugée inquiétante. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de cet accident.