À seulement 28 ans, Yashveer Ruggoo est devenu le premier président du nouveau conseil de district de Grand-Port. Outre les différents projets d’infrastructures dans les 28 villages sous sa responsabilité, il pense également à organiser des sessions de formation en ressources humaines pour les jeunes.
Le coup d’essai a été un coup de maître pour Yashveer Ruggoo. Ce jeune homme de Mare-d’Albert était à sa première participation à une élection et il se retrouve à la tête du conseil de district. « C’était une première expérience et j’ai été élu du premier coup. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu, ainsi que le Premier ministre, Navin Ramgoolam, de la confiance placée en moi. »
Il ne faut pas aller chercher loin : Yashveer Ruggoo est un rouge. Élu au sein du Groupe Volontaire de Mare-d’Albert le 2 décembre dernier avec 961 voix, il a été désigné par les siens pour occuper la fonction suprême. Il a fallu toutefois avoir recours au vote, car les représentants de Mahébourg avaient proposé un autre candidat. Yashveer Ruggoo s’est toutefois imposé avec une écrasante majorité, soit 22 voix contre 6.
Responsable des ressources humaines à Oberoi Flight Services, le jeune homme veut mettre ses connaissances au profit des jeunes. « Je compte organiser des sessions de formation pour les jeunes afin de renforcer leurs capacités. Nous organiserons aussi des activités sportives et récréatives. Cela les aidera aussi à faire face aux fléaux qui menacent nos jeunes. »
Pour ce qui est des développements dans la région, le nouveau président estime qu’il faut d’abord faire un état des lieux des 28 villages représentés dans le conseil. « Ce n’est qu’à partir de là que nous pourrons identifier les priorités. »
La décentralisation des services fait aussi partie des projets du nouveau président : « Au lieu qu’une personne se déplace de Quatre-Soeurs ou de Grand-Sable pour venir payer un permis à Rose-Belle, ils pourront désormais le faire à Mahébourg. » Avec l’agrandissement de l’aéroport SSR, Yashveer Ruggoo est d’avis que le Sud doit devenir une plate-forme sur le plan touristique. Pour y arriver, il compte travailler avec les opérateurs de la région pour rehausser la valeur du Sud.
Par ailleurs, le jeune homme dit son intention de travailler pour tous les villages, et ce « indistinctement. » Pour cela, dit-il, il lui faudra aussi travailler en collaboration avec le gouvernement central et les administrations régionales. De même, il affirme qu’il assurera son mandat au mieux de ses capacités. Sa devise : « Work for a better future. »
Yashveer Ruggoo aura comme adjoint Megduth Seegobin de Rose-Belle. Les autres conseillers qui travailleront sous sa présidence sont : Eddy Apollon (B. Virieux), Rishi Baboolall (Bananes), Poonsamy Poteah (B.-Vallon), Sewduth Ramdonee (Bois-des-Amourettes), Sooresh Narain (Camp-Carol), Benysingh Rajmun (Cluny), Ahmad Noorani Gunglee (Grand-Bel-Air), Baldeo Benee (G.-Sable), Deven Armoogum (Mahébourg), Rajesh Aukala (Mahébourg), Bissoondeo Sobhun (M. Tabac), Yusuf Sooklall (Midlands), Angeerah Baboolall (New-Grove), Satyabharat Baichoo (New-Grove), Sanjay Gokool (Nouvelle-France), Paul Philippe François (O.-Grand Port), Priya Nunkoo (Petit Bel-Air), Thierry Pascal Cassy (Plaine-Magnien), Nirmal Domah (Plaine-Magnien), Rajeev Kumar Jangi (Quatre-Soeurs), Dhiraj Seewoogoolam (Rivière-des-Créoles), Mohinee Ramkissoon (Rose-Belle), Narain Ramadoo (St.-Hubert), Rajdeo Maghoo (16e Mille), Beejanund Goburdhun (Trois-Boutiques) et Neermala Mohur (Union-Park).