Photo illustration @source : internet

Panchoo Indramun n’a pas survécu à ses blessures. La victime, âgée de 61 ans, a rendu l’âme le dimanche 11 août à l’hôpital SSRN, où elle avait été admise après un accident de la route à Grande Pointe-aux-Piments. L’autopsie a attribué son décès à un choc dû à des blessures au bassin.

Le mardi 6 août, le sexagénaire avait été fauché par une fourgonnette. Admis à l’hôpital, Panchoo Indramun était jugé dans un état critique.

Dans sa déposition, le chauffeur de la fourgonnette, un habitant de Surinam, a indiqué que la victime aurait traversé devant son véhicule. Il affirme avoir tenté de freiner, mais en vain.

L’enquête se poursuit pour établir les circonstances exactes de l’accident.

Cet accident ramène le nombre de mort sur nos routes depuis le début de l’année à 87.