Le Chief Whip du gouvernement, Bobby Hurreeram, s’est exprimé face à la presse ce samedi sur l’enseignement supérieur gratuit, annoncé par le Premier ministre lors de son message du Nouvel An. Cette mesure, souligne-il, aidera la jeunesse mauricienne à affronter les défis dans le monde du travail à Maurice comme à l’international. « Les jeunes ne font pas seulement face à une compétition à Maurice mais également à l’étranger », soutient Bobby Hurreeram.

Pour le chief Whip du gouvernement, l’argent ne devrait pas être un obstacle aux développements des jeunes. « Nous voulons donner l’opportunité à la jeunesse mauricienne de bâtir un knowledge base economy et leur permettre d’apporter leur contribution dans le développement du pays. Cette mesure aidera également à bâtir une structure intellectuelle à Maurice », soutient Bobb Hurreeram.

Il affirme vouloir rattraper le retard de Maurice sur les pays où le nombre de jeunes poursuivant des études universitaires ne cessent de grandir. « Cela permettra au pays d’avoir une meilleure productivité », ajoute-t-il.

Pour rappel, une somme de Rs 200 millions sera déboursée pour la période janvier à juin de cette année et Rs 600 M de juillet 2019 à juin 2020 pour financer l’université gratuite. Par ailleurs, les frais administratifs ne dépasseront pas Rs 10 000 à l’UoM pour tous les cours undergraduate alors que le coût administratif pouvait s’élever jusqu’à 27 700 pour des formations scientifiques.