En 2015, lors de son passage à Maurice aux côtes du trompettiste de jazz, Nicolas Folmer, nous écrivions : « Cet artiste qui va surprendre bien des mélomanes par l’exploration du champ musical, la clarté des idées et bientôt (25 septembre 2015) un nouvel album novateur sous le label Sound Survey intitulé Schizophrénia, remarquable tant au niveau de l’harmonie que de la rythmique avec ses effets de résonances, de suspens, de ruptures. Une dominante dans les graves et du relief dans des compositions expérimentales et solidement charpentées avec un beau prélude… » « Gravity Zero », le nouvel album de Laurent Coulondre, c’est un jazz dynamique, groovy (dans la tradition du blues avec l’utilisation de l’orgue. Ce sont des sonorités électriques qui accentuent la singularité plurielle du disque. Laurent Coulondre repousse les limites techniques de la multiplicité des pupitres (les claviers)  et entame un nouveau duo (batterie et clavier ) avec Yoann dans une solide interaction, mais sans saturation sonore. Avec des strates rythmiques envoûtantes qui se superposent ou se mêlent, sans parler de la qualité mélodique, ce duo atteint des sommets de créativité rares. Dans cet entretien Laurent Coulondre, Talent Jazz Adami, Victoires de la Musique Catégorie Révélation Jazz, 2015, (pour les références), nous parle de ses explorations. Ce qui est très fort, c’est cette manière de vouloir briser les clivages « soliste/accompagné ».