Dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement, célébrée chaque année le 5 juin, les Mauriciens passionnés de l’environnement sont invités demain, jeudi 5 juin, aux Green Drinks au Henessy Park Hotel à Ébène. Issues d’une démarche internationale qui connaît un succès grandissant aux États-Unis, en Europe ou même au Canada, les Green Drinks ont pour objectif de réunir dans une atmosphère détendue toutes les personnes qui s’intéressent aux questions du développement durable, de la protection de l’environnement et de l’écologie.
« J’ai pensé qu’il serait intéressant de réunir en un même lieu tous ceux qui se passionnent pour les questions liées au développement durable, à la protection de l’environnement et à l’écologie. Et tout cela dans un cadre informel, loin des rhétoriques usuelles. D’ou donc l’idée d’organiser des Green Drinks dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement – une occasion de rencontres, d’échanges et de partage », explique au Mauricien l’initiateur du projet, Fabiani Appavou, universitaire et passionné de l’environnement lui-même.
« Aucun thème ni aucune présentation ne sont imposés. Les discussions se feront au gré des rencontres. Les Green Drinks sont une occasion de rencontres et d’échanges. Un moyen convivial pour partager des idées, lancer des initiatives ou tout simplement passer un bon moment ensemble avec d’autres gens qui partagent la même passion pour l’environnement », ajoute l’initiateur du projet. « L’entrée est gratuite à partir de 17 h 30. Les consommations seront payantes ».
Fabiani Appavou dit avoir remarqué depuis deux ans qu’il y a beaucoup de personnes à Maurice qui s’investissent dans la construction de ce grand projet de faire de Maurice une « île durable ». « Diverses actions et initiatives sont entreprises un peu partout, très souvent l’anonymat le plus total. En discutant avec des gens, je suis étonné de découvrir qu’il y a énormément de gens qui font la promotion de leurs « idées vertes », mais faute de se rencontrer personne n’est au courant. D’où cette idée de rencontres type « Green drinks » », explique-t-il encore.
« Je pense que la construction de cette autre île Maurice, dont on rêve tous, passe par davantage de partage, d’échange et de collaboration entre les divers acteurs engagés dans la promotion de la préservation de l’environnement. Et des événements comme les Green Drinks peuvent y contribuer d’une façon certaine. J’ai pris contact avec quelques restaurants et hôtels afin d’avoir un lieu pour organiser l’événement. L’hôtel Henessy Park, à Ébène, a répondu favorable à l’appel et je les remercie pour leur soutien. De là, j’ai commencé à lancer des invitations aux gens que je connais. J’ai aussi créé un événement sur Facebook que j’ai fait tourner sur les réseaux sociaux. Pour l’instant, je suis assez satisfait des réponses positives obtenues. J’espère que les gens vont venir et que l’échange sera fructueux ».
Le jeune initiateur du projet indique que les Green Drinks trouvent leur origine en Angleterre, à Londres, en 1989. Edwin Datschefski, Paul Scott, Ian Grant et Yorick Benjamin ont commencé une discussion avec pour thème l’écologie dans un pub. Dès 2001, cette idée de discuter environnement autour d’un verre s’est étendue à 51 villes britanniques et 400 villes américaines. Bientôt, le Canada, l’Allemagne, la Pologne, la Suède, les Pays Bas, le Japon, Singapour, Kuala Lumpur, Hong Kong, Manille, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Chili, Porto Rico et le Liban ont tour à tour vu l’ouverture chez eux de Green Drink Chapters. En 2011, on avait compté 770 Green Drink Chapters à travers le monde, ayant chacun leur propre logo.
Grâce à cette initiative du jeune Fabiani Appavoo, Maurice aura elle aussi son Green Drink Chapter.