Ready To Attack a retrouvé ses automatismes après deux courses quelconques. Sans vouloir diminuer ses mérites, il faut néanmoins admettre que Rye Joorawon n’a pas été bien inspiré avec Everest. Non content d’être en tête de l’épreuve, il a jugé utile d’accélérer au début de la descente alors qu’il avait déjà une marge conséquente. Au final, le gris n’a pu continuer sur le même rythme et n’a pu conserver la deuxième place qu’au courage, avec à la clé une boiterie. Cette victoire de Ready To Attack a permis à la casaque bleu électrique de briller pour la deuxième fois de la journée.
Avant le départ, il était surtout question de savoir qui dirigerait les opérations. La lutte concernait Netflix, Ready To Attack et, à un degré moindre, Everest. Mais ce dernier, en état vif comme l’éclair, n’a laissé à aucun adversaire le soin de mener le peloton. Swapneel Rama a tout tenté avec Netflix, sans succès. Il a pu juste prendre le dessus sur Ready To Attack, qui a aussi montré son intérêt pour bien se positionner dans le parcours. Recall To Life s’est, lui, montré lent, alors que Seven Fountains ne semblait pas être dans un bon jour.
En jetant un coup d’oeil à notre chronomètre, on a été conforté du fait que l’épreuve était rapide. Après 11″26 entre les 1600 et les 1400m, on a eu droit à 11″37 entre les 1400 et les 1200m. Le leader a soufflé quelque peu jusqu’au Tombeau Malartic. Il avait plus de deux longueurs d’avance sur Netflix, qui continuait à son rythme.
On a été surpris de voir Rye Joorawon demander un effort à Everest dès le début de la descente. Le rythme est monté de plusieurs crans avec 10″94 entre les 1000 et les 800m. Si Everest avait pu courir à son aise dans la partie initiale, on n’aurait été nullement surpris de voir Rye Joorawon tenter le tout pour le tout à cet instant de la course. Mais après avoir eu à se dépenser, un cavalier aussi expérimenté que lui aurait dû attendre le bas de la descente pour prendre l’initiative.
Netflix a tout essayé en fin de parcours, mais il n’était pas assez fort pour renverser la tendance. Par contre, Ready To Attack a pu le faire et il s’est imposé assez facilement. Son entourage veut qu’il continue dans la bonne voie en cette fin de saison après avoir remporté la Duchesse. Il n’y a pas grand-chose à dire sur les autres engagés, sauf peut-être que Seven Fountains a été une grosse déception, lui qui venait de renouer avec le succès.