Clency Harmon fait appel à la population et à ceux concernés de venir en masse pour le soutenir dans sa grève.

Le gréviste de la faim poursuit son mouvement de contestation « puisque rien de concret n’est ressorti de la rencontre » qui s’est tenue ce matin, mercredi 2 octobre, entre les négociateurs de la Commission Justice et Vérité et les officiers du bureau du Premier ministre.

Remonté sur le parvis de l’église Immaculée Conception, Clency Harmon a déclaré être déçu des retombées de la rencontre et déplore « qu’il est chagrinant que le gouvernement agisse ainsi avec son peuple ».

Pour rappel, trois membres de la Commission Justice et Vérité, dont Danielle Tancrel, ont été reçus par le bureau du Premier ministre aujourd’hui. Selon cette dernière, le message du Premier ministre, Pravind Jugnauth, a été clair : « Cette grève le met dans l’embarras mais son travail continuera d’après son time frame ».

Danielle Tancrel a également indiqué que le Draft du Land Court Amendment Bill a été soumis au Chef juge, qui l’étudiera avant de le retourner au gouvernement.

Danielle Tancrel a dans la foulée déclaré « qu’il n’y a aucune garantie que le bill sera voté et promulgué avant la dissolution du parlement” et que “ce sera l’affaire de l’autre gouvernement ». Elle a cependant rajouté qu’il lui a été informé que le « special fund » annoncé lors du dernier discours budgétaire du ministre des Finances, pour les cas de dépossession de terres, sera utiliser pour les frais de justice pour porter leurs affaires en cour.

A savoir que le gréviste Clency Harmon a rentamé une gréve de la faim auprès de trois autres grévistes sur le parvis de l’église Immaculée Conception depuis le vendredi 27 septembre. Le gréviste réclame la mise sur pied d’une Land Court et reproche au gouvernement sa lenteur à faire respecter l’engagement de la mettre sur pied.

Lors d’un point de presse, Clency Harmon a demandé à Danielle Tancrel de se dissocier de cette affaire « parski zot pe fer cavalier seul ».