La paire Yannick Lincoln et Julien Chane Foc a remporté hier matin à Tamarin la première étape du Grit Colin Mayer Tour dans le temps de 2h36’31, devançant les Sud-Africains Tyronne White et Andrew Bell de près de quatre minutes à l’arrivée. De quoi aborder les prochaines étapes en toute sérénité.
Parti très tôt après le début de la course, le duo Lincoln-Chane Foc n’aura eu de cesse de creuser l’écart sur ses adversaires, en particulier les deux Sud-Africains, considérés comme parmi les meilleurs dans leur pays. « Ils viennent de remporter une course avant de venir », indique Yannick Lincoln. Pourtant, les deux coureurs du pays de Nelson Mandela auront bien tenté une opposition. « Andrew Hill a tenté un coup de bluff. J’ai compris que l’étape serait à nous, à condition de résister jusqu’au bout. »
Pour cela, il a donc fait appel à toute la fougue et à la bonne volonté de son jeune partenaire. « Sur les courses individuelles, j’ai un peu de mal à le lâcher. Je me suis dit qu’il serait un bon binôme pour cette course », ajoute le champion de Maurice en titre.
Le Réunionnais, pour sa part, n’a pas non plus accordé une seconde de répit à ses adversaires. En compagnie de son aîné, le coureur, 19 ans au compteur, a pu contrôler la course, laissant son camarade gérer la journée. « Je pense que c’est le meilleur partenaire qu’on puisse avoir. Il connaît tous les coins et les recoins. C’est très important d’avoir un coéquipier comme lui. »
Après la première étape hier matin, les coureurs s’attaquent ce matin à la deuxième journée de compétition. Pas de longue étape, mais 50 km et 820 m de dénivelé positif à parcourir avant de rallier la ligne d’arrivée. « Rien n’est encore joué, mais je préfère que nous soyons en première position », poursuit Yannick Lincoln. En effet, cela leur permet de gérer la course au lieu d’avoir à la subir. « C’est à nos concurrents de prendre leurs responsabilités. Nous, on a réussi à creuser un écart. Il nous faut seulement le maintenir. »
D’ailleurs, il semblerait que les Moka Rangers se soient mis en tête de s’emparer du podium. Après Lincoln et Chane Foc qui ont viré en tête, c’est Thomas Desvaux et Charles Ducray qui occupent la troisième place du classement à l’issue de la journée d’hier. Ils bouclent la première étape en 2h48’56.
Dans les autres catégories, on notera la pole position du duo Aurélie Halbwachs-Fabrice Leclezio (mixte), Andrew McLean (solo), et Olivier Vernaton-Daniel Chane Foc (Master 2). L’ultime journée, demain, comportera un tracé de 45 km.