Photo illustration

La maison d’un quadragénaire résidant à Grande-Rivière-Nord-Ouest (GRNO) a été saccagée dimanche par un groupe d’individus. La victime dit ignorer les raisons exactes derrière l’acte de ce dernier.

Dans sa version des faits, le quadragénaire avance qu’il vendait hier soir des grillades près d’un restaurant, à GRNO, quand un jeune homme, dont il ignore l’identité, l’a réprimandé pour avoir « colporté des ragots » contre son ancienne compagne. Le plaignant a tenté de lui faire comprendre qu’il n’a jamais agi de la sorte, mais l’inconnu n’a rien voulu entendre.

Ce dernier a quitté le lieu très remonté en menaçant que cette affaire ne se terminera pas de sitôt. Une fois rentré chez lui, le quadragénaire avance que l’inconnu, qui l’avait abordé plus tôt, accompagné de quatre personnes, soit deux hommes et deux femmes, était devant sa porte.

Ces derniers ont lancé des jurons à son égard avant de jeter des cailloux sur les fenêtres de sa maison. Des projectiles ont atteint le dos et les pieds de son fils de 16 ans, qui a dû être transporté à l’hôpital Jeetoo pour des soins.

Entre-temps, des éléments du Scene of Crime Office ont inspecté la maison de la victime en notant que huit fenêtres ont été saccagées. Le préjudice s’élève à Rs 6 000. Le plaignant soupçonne son ex-compagne d’être l’instigatrice de ces actes violents. La CID de Port-Louis Sud compte l’interroger sous peu.