L'adolescent est actuellement admis à l'hôpital du nord

Une habitante du nord de l’île n’a toujours pas été informée des résultats de sa biopsie effectuée il y a un an. « Ce n’est malheureusement pas un cas isolé », indique Shamima Patel, directrice du Breast Cancer Centre, qui soutient la patiente.

En 2013, cette femme de ménage s’est rendue à l’hôpital du Nord. Pour cause, elle a remarqué qu’elle avait une grosseur au sein.

Selon cette quadragénaire, issue d’une famille modeste, un premier constat des médecins l’informe qu’il ne s’agit de rien de grave.

Quelques mois plus tard, voyant que la grosseur a gagné en volume, la mère de famille s’est une nouvelle fois rendue à l’hôpital. On ne lui diagnostique toujours rien.

Toutefois, en 2017, son état de santé s’empire. La patiente insiste auprès des médecins pour que son cas soit reconsidéré. La patiente subit enfin une biopsie.

Mais jusqu’à l’heure, elle n’a toujours pas reçu les résultats de cette biopsie.

L’affaire a été référée au Breast Cancer Centre. Shamima Patel, directrice du centre se dit « outrée » par la situation. « C’est abominable que depuis quatre ans cette femme a attendu que son cas soit pris en considération », soutient-elle.

« Très souvent les résultats de biopsie se perdent ou sont interchangés. A ce stade, cette femme ne pourra malheureusement pas se faire opérer. Elle devra faire des séances de chimiothérapie », ajoute Shamima Patel.

Le Breast Cancer Centre, qui a pris le cas à sa charge, a référée la patiente à un médecin privé.