Dans le cadre des 30 ans du Groupe A de Cassis, une cérémonie a eu lieu au siège de Lacaz A à Port-Louis, le vendredi 10 juin. Le groupe a lancé un clip où sont recensés des témoignages. Des religieux et des collégiens ont mis leurs empreintes sur le Mur de l’Espérance qui entoure Lacaz A, et le logo sur la façade du bâtiment a été refait.
“Nous avons voulu marquer cet anniversaire par une cérémonie qui remémore toutes les personnes que nous avons rencontrées sur notre parcours. À travers notre combat, nous voulons montrer que nos bénéficiaires ont toujours besoin d’un coup de main”, a souligné Ragini Runghen, membre du Groupe A de Cassis.
Le collectif a organisé plusieurs activités en ce vendredi 10 juin pour marquer l’événement. Quelques religieux, des collégiens fréquentant des établissements des environs et des membres de quelques ONG ont mis leurs empreintes sur le Mur de l’Espérance de Lacaz A.
Pour marquer les 30 ans du groupe, le logo sur la façade du centre a été refait.
Un clip a été montré aux invités. On y voit intervenir plusieurs personnes, à l’instar de Kadress Runghen, membre du Groupe A de Cassis, l’ancien Président de la République, Cassam Uteem, ainsi que les parents de toxicomanes que le centre a accompagnés. “Les parents relatent comment le centre les a aidés à surmonter les difficultés qui se sont présentées à eux et leurs progénitures”, a confié Ragini Runghen.
Pour rappel, le Groupe A de Cassis a vu le jour en 1986 par des jeunes de Cassis qui avaient pris l’engagement de briser le silence et l’indifférence autour des drames provoqués par la drogue et la dépendance. “Au début, nous faisions de la réhabilitation et de la détoxication au centre municipal des Salines. Ensuite, nous avons fait de la prévention dans le quartier et dans les collèges”, a précisé Ragini Runghen. Sont venus ensuite s’ajouter d’autres services comme la campagne anti-DAVIS (Drogue, Alcool, Violence, Indifférence, Sida) auprès de la société civile. “Ça continue. L’année dernière, nous l’avons fait à Résidence Kennedy. Cette année, les gens de la région vont le faire eux-mêmes après avoir été empowered.”
Le Groupe A de Cassis a également prévu, le lundi 13 juin, une messe d’action de grâces et de commémoration de personnes affectées par la souffrance de la drogue à l’église de l’Immaculée Conception à Port-Louis. Une fête de la famille pour une levée de fonds sera organisée le dimanche 19 juin dans la cour de l’église St-Vincent de Paul, de 10h30 à 17h.