Pour les neuf premiers mois de son exercice financier se terminant au 31 mars, le groupe MCB a réalisé des profits après taxes de l’ordre de Rs 6,7 milliards, en hausse de 23,9% par rapport à la période correspondante, l’année dernière (Rs 5,4 milliards). Pour le trimestre se terminant au 31 mars, les profits du groupe se montaient à Rs 2,5 milliards, contre Rs 1,7 milliard pour la période correspondante en 2018.

Les revenus opérationnels du groupe ont connu une hausse de l’ordre de 16,8%, alors que ses actifs s’élevaient, pour leur part, à Rs 443,3 milliards, soit une hausse de l’ordre de 18,1% comparé à l’année dernière. Cette bonne performance s’explique notamment par une augmentation importante des revenus nets d’intérêts de 23,2%. Le Segment A (opérations locales) de la MCB Ltd a contribué à hauteur de 29,4% aux profits du groupe, le Segment B (opérations internationales) à hauteur de 57,3%, les filiales bancaires internationales et les compagnies associées, 7,6%, et les activités financières non-bancaires et autres investissements, 5,7%. Ces résultats démontrent aussi une hausse du rendement sur titres de placement.

Le groupe bancaire a aussi réalisé une croissance de l’ordre de 6% de ses “net fee and commission” avec une hausse des revenus découlant des paiements, des activités régionales de financement du commerce et de la MCB Capital Markets Ltd. Fort de ces résultats, le MCB s’attend à une croissance robuste pour l’année financière se terminant au 31 juin 2019, principalement du fait de la performance de ses opérations internationales.

Pierre-Guy Noël, Chief Executive de MCB Group Ltd, est d’avis que « tout en restant prudent, à l’avenir, face au contexte de plus en plus incertain et avec des challenges, tant sur le plan mondial que régional, le groupe devrait continuer de prendre avantage de ses initiatives de diversification et de renforcement des capacités ».