Depuis son retour à Maurice en août dernier, Célina,12 ans, a retrouvé goût à la vie. Ses parents aussi. L’adolescente a été guérie du lymphome de Hodgkin, une maladie maligne du système lymphatique touchant les ganglions. Cela, grâce à la générosité des Mauriciens qui ont aidé ses parents à réunir la somme de Rs 2M nécessaire pour qu’elle reçoive des soins en Chine.
Si aujourd’hui Célina n’a plus aucun symptôme de cancer, elle a besoin d’une greffe de cellules souches pour s’assurer qu’il n’y a pas de rechute. Les médecins l’attendent à Shanghai à la fin du mois d’octobre. Mais la famille Lulith manque de moyens financiers. D’où son appel, une nouvelle fois à la solidarité mauricienne pour pouvoir réunir les Rs 650 000 nécessaires.
Il y a six mois, c’est désespéré que Mukesh Lulith, le père de Célina, a poussé la porte de notre rédaction pour lancer un appel à l’aide. Jeudi dernier, c’est les yeux pleins de reconnaissance et d’espoir qu’il est venu nous voir. « Je dis un grand merci à tous les Mauriciens qui m’ont aidé. Je ne finirai jamais de vous être reconnaissant  parce que c’est grâce à cette générosité que ma fille a pu être guérie », dit-il. Les yeux embués de larmes, il se remémore ces mois de calvaire qu’a vécu sa fille, brillante et pleine de vie.
Des symptômes d’une toux et de vomissements, survenus en septembre 2014, après ses examens de CPE, avaient en effet révélé un lymphome de Hodgkin au stade 4. Les traitements n’étant pas disponibles à Maurice, ses parents ont multiplié les démarches pour qu’elle puisse se faire soigner à l’étranger.
C’est sur l’hôpital de Xinhua, à Shanghai, que s’est porté le choix de la famille Lulith. Cela parce que « nous avons eu des recommandations qu’il y avait les meilleurs traitements. Des fois au ministère de la Santé, on nous dirige vers les hôpitaux indiens parce qu’il y a un accord entre nos deux pays. Mais cela ne veut pas dire qu’il y a le meilleur traitement. Tout est une question d’ordre financier. C’est pourquoi il est important d’être bien renseigné », explique Mukesh Lulith. Il se dit d’ailleurs disposé à soutenir les parents, qui se retrouvent dans la même situation que lui avec un enfant nécessitant des soins à l’étranger.
À deux reprises, Célina s’est rendue en Chine. La première fois, sa maladie avait régressé pour atteindre le stade 2. La deuxième fois, elle a été totalement guérie. Cependant, pour s’assurer que ce cancer ne refasse pas surface, il lui faut une transplantation de cellules souches. Une intervention qu’elle devra effectuer à la fin du mois d’octobre à Shanghai et qui nécessite quelque Rs 650 000.
Son père est confiant que les Mauriciens répondront à nouveau généreusement à son appel. Cette nouvelle hospitalisation qui durera 3-5 semaines permettra par la suite à Célina de reprendre l’école. En effet, avec ses 6A+ obtenus aux examens de CPE en 2014, l’adolescente a hâte de se rendre au collège Dropnath Ramphul où elle a été admise.
Pour cela, l’aide des Mauriciens est primordiale. Mukesh Lulith est joignable sur le 5 936 0724 ou le 261 3300. Les dons peuvent être versés sur le compte de la famille Lulith à la State Bank of Mauritius sur le numéro suivant : 03210100156235.