Le rendez-vous de samedi au Sapin Café Culture a été un grand moment de partage sur la guitare. À travers une prestation scénique différente de celles auxquelles il a habitué ses fans, Eric Triton a conté l’amour indéfectible qui le lie à son instrument de prédilection. Les deux autres invités de Guitar Outburst, Richard Beaugendre et Neshen Teeroovengadum, ont également partagé leurs plus beaux titres avec le public. Pour sa part, Marclaine Antoine, qui a avoué n’avoir pas pincé les cordes d’une guitare depuis belle lurette, a séduit le public sur des accords rythmés d’un séga seychellois.
Sur des airs de Carlos Santana (Europa), de Maurice Ravel (Bolero), de Charles Aznavour (La bohème) ou encore de Dave Brubeck (Take Five), Eric Triton a transporté l’assistance dans le tourbillon musical dans lequel il naviguait avant de se lancer dans ses propres compositions. Un instant riche en découvertes et rempli d’émotion, chaudement applaudi par le public.
Accompagné du bassiste Steven Bernon et du batteur Jim Bachun, Neshen Teeroovengadum a livré une prestation où transpiraient originalité et créativité. Tantôt mélodieux, tantôt électrique, le répertoire distillé par le trio a permis au public de faire un saut dans l’univers si particulier du guitariste.
À travers ses plus belles chansons, Richard Beaugendre a livré une performance digne de sa réputation. Accompagné de sa guitare et d’un percussionniste, le chanteur a embarqué le public dans une belle aventure mélodieuse.
Un échange musical exceptionnel, qui a pris fin sur une belle improvisation des trois guitaristes et des musiciens qui les ont accompagnés.