Riaz Gulbul, fils de Raffick Gulbul, a été emmené à Plaine-Verte, ce mercredi 14 novembre, vers 11h, pour une reconstitution des faits en compagnie des enquêteurs de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Il leur a montré l’endroit où la soeur de Raouf Gulbul lui aurait proposé Rs 300 000 pour qu’il parle en faveur de l’homme de loi devant la Commission d’enquête sur la drogue.

Riaz Gulbul avait révélé cette affaire à la Task Force instituée pour faire la lumière sur les conclusions du rapport de la commission d’enquête.

L’échange entre la soeur de Raouf Gulbul et Riaz Gulbul aurait eu lieu non loin d’un magasin de chemises, d’après les indications qu’a données ce dernier aux enquêteurs à Plaine Verte cet après-midi.

Pour rappel, Riaz Gulbul ayant été employé comme clerc auprès de Raouf Gulbul, il avait évoqué devant l’ancien juge Paul Lam Shang Leen des « abnormal activities » de l’homme de loi, qui compte parmi ses clients Peeromal Veeren, le trafiquant de drogue.

Riaz Gulbul a également remis aux enquêteurs une copie de l’enregistrement de proposition de Rs 300 000 pour parler en faveur de Raouf Gulbul, chairman de la GRA et de la Law Reform Commission.