Il aura fallu attendre la 22e journée pour voir un nouveau de l’écurie Foo Kune l’emporter d’entrée. Roman Manner a confirmé tout le bien que son entourage pensait de lui en l’emportant avec panache. Certes, il était le light-weight de l’épreuve et recevait du poids de tous ses adversaires, mais toujours est-il qu’il laissa une très belle impression et réalisa aussi un joli chrono, alors que la lice était placée à 5m. Roman Manner, c’est un nom qui devrait faire encore parler de lui.
Un autre nouveau, Awesome Power, fit ses débuts dans cette épreuve. Il termina deuxième, à un peu plus de deux longueurs du vainqueur. On trouve qu’il a réalisé une bonne entrée en matière compte tenu des circonstances de la course. En fait, ce représentant de l’écurie Gujadhur se montra ardent et il se retrouva complètement à l’extérieur dans le premier virage. Il donna même l’impression de ne pas avoir cerné le Champ de Mars. On serait aussi tenté de dire que le rythme pourrait avoir été en sa défaveur. Il aurait préféré que le tempo soit plus élevé. Si on regarde sa progression dans la course par la suite, on croit obtenir confirmation qu’il n’était pas à son affaire pour une première sur notre hippodrome.
Vis-à-vis de Roman Manner, il faudrait souligner qu’il lui rendait pas moins de 6,5 kg, ce qui est énorme quand on tient en ligne de compte que la course a été réduite à un sprint sur 1000m. À ce sujet, il serait bon de souligner que le dernier kilomètre fut couvert en 58” 54 et les 800m en 47” 36. Concernant la préparation, Roman Manner est celui qui avait le plus de galops sous les sabots. Avec maintenant une course dans les jambes et un éventuel ajustement au niveau du handicap, Awesome Power peut prétendre revenir au niveau de Roman Manner, même si ce dernier possède encore une marge de progrès. En conclusion, on dirait que les deux sont appelés à briller et monter en grade au cours de la saison.
Ashanti Gold, troisième de l’épreuve, fit tout son possible pour résister à ses poursuivants avec l’apport de la remise de son apprenti. Son entourage doit s’être rendu compte que le gris n’était pas du même acabit que les deux nouvelles unités et se sentira plus à l’aise dans une valeur inférieure. Des autres engagés, ils n’étaient que sept au départ. Après le retrait de Living With Heart, Ghost Dog se retrouva à sa place. Seeking Angelo, qu’on avait vu en baisse, pourrait avoir payé des efforts fournis pour empêcher Rock Of Arts de se placer devant lui. Le cheval de Vincent Allet, lui, se retrouva avec le nez au vent et fut sans accélération en fin de parcours.